A l’arrière de la Grande Arche le quartier des Groues poursuit sa mutation. L’établissement Paris La Défense a signé avec le promoteur Sefri-Cime une promesse de vente pour la construction d’un nouveau programme de logements dans ce onzième quartier de Nanterre. Cette signature porte sur le « Lot 2 » du secteur Hanriot à l’emplacement d’une partie de l’ancien entrepôt de Chronopost fermé en novembre dernier et de quelques pavillons.

Le promoteur ambitionne de construire un programme de 23 500 mètres carrés répartis en huit bâtiments imaginés par l’agence Reichen Robert. On y trouvera 97 logements sociaux, 67 logements intermédiaires et 159 logements en accession libre agrémenté d’un jardin privé de 1 600 mètres carrés. A cela s’ajouteront 2 000 mètres carrés « d’activités productives ».

Sefri-Cime explique avoir conçu ce programme comme « un delta ». « La thématique du delta, l’esprit des halles et habiter l’horizon, témoignent de notre volonté d’installer ici un projet accueillant et exprimant le mouvement comme l’échange », commente dans un communiqué Claude Cagol, président de Sefri-Cime.

A terme Paris La Défense entend transformer entièrement les Groues, un quartier de 65 hectares jusqu’alors dévolu aux petites industries et entrepôts. D’ici à 2030 l’établissement ambitionne la construction de 288 000 mètres carrés dédiés au logement, 210 500 mètres carrés aux bureaux et 79 000 mètres carrés aux activités, hébergements hôteliers et touristiques, commerces et équipements publics/privés. 10 500 nouveaux habitants devraient alors investir les Groues et 12 000 salariés y sont également attendus.

Plusieurs autres programmes immobiliers enclenchés

« La signature de cette nouvelle promesse de vente vient clôturer l’appel à projets sur le secteur résidentiel Hanriot, au sein du quartier des Groues, s’est exprimé la DG de Paris, Marie-Célie Guillaume dans un communiqué. Le programme de Sefri-Cime remplit toutes nos exigences en matière de mixité, dans un secteur des Groues où la nature sera très présente pour procurer une qualité de vie optimale ».

Si les grues ne sont pas encore toutes arrivées de nombreux programmes ont déjà été enclenchés. Ces derniers mois Paris La Défense qui s’est porté acquéreur en 2015 de plusieurs dizaines d’hectares auprès de la SNCF a signé de nombreuses promesses de ventes avec divers promoteurs pour leur revendre les terrains en vue de les aménager. L’an passé l’établissement a ainsi annoncé des nouveaux programmes développés par les promoteurs BPD Marignan et BNP Paribas Immobilier (53 400 mètres carrés de logements) pour le « Lot 1 » ainsi qu’avec Lamotte et Brémond (10 600 mètres carrés) pour le « Lot 3 » ou encore Woodeum (8 500 mètres carrés).

Dès 2022, le quartier des Groues sera desservi par le RER E, élément-clé de la concrétisation du projet. « Le futur hub de transports contribuera à renforcer l’accessibilité du secteur depuis Paris et l’Ouest francilien », détaille Paris La Défense. À horizon 2030, l’offre de transports en commun sera étoffée avec l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express.

Le programme de Sefri-Cime va en partie remplacer un ancien entrepôt de Chronopost – DR