Du béton coulé il va y en avoir beaucoup durant les prochaines années dans le quartier des Groues. Mais il y aura aussi du bois installés. Woodeum, le promoteur spécialisé dans les constructions de bâtiments en bois vient de signer ce mardi 22 octobre avec Paris La Défense une promesse de vente pour un programme mixte labellisé Bâtiments Bas Carbone (BBCA) dans ce quartier en pleine mutation à Nanterre.

Cette opération conçue par Michael Green, architecte canadien spécialisé dans les projets en bois prévoit la construction d’un immeuble de 8 500 mètres carrés de huit étages sur une petite parcelle en jachère depuis des années, avenue François Arago, juste en face du Mc Donald’s et d’une concession Renault.

L’immeuble disposera 93 logements dont 47 en accession, 26 sociaux, 10 en loyer intermédiaires et 10 en loyer encadrés. A ce programme s’ajouteront 1 690 mètres carrés de bureaux et quatre cellules commerciales totalisant 700 mètres carrés. Un jardin partagé en rez-de-chaussée et une toiture végétalisée viendront agrémenter cet immeuble.

Ce projet qui va bientôt faire l’objet d’une demande de permis de construire « sera un lieu de vie unique qui rassemblera et superposera, à la façon d’un millefeuille, tous les usages », promet Julien Pemezec, le président de Woodeum. « Biosourcé et recyclable, le bois stocke le carbone au lieu de l’émettre. Il permettra à ce bâtiment de participer activement à la réduction des émissions de carbone et de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique », assure Julien Pemezec.

Les Groues, un quartier en pleine mutation

Avec ce nouveau programme c’est désormais 30 % de la programmation des Groues qui est engagée après deux signatures engagées sur deux lots résidentiels de 53 400 mètres carrés et 10 600 mètres carrés, au sein du secteur Hanriot (Lamotte / Brémond et BPD Marignan / BNP Paribas Immobilier), d’Archipel le futur siège de Vinci (74 000 mètres carrés) et des projets Okko Hotels (10 000 mètres carrés) et « In Défense » (10 000 mètres carrés de bureaux), dont les travaux ont été lancés en septembre dernier.

D’une superficie de 65 hectares, le quartier des Groues comportera à la fin de son aménagement environ 288 000 mètres carrés dédiés au logement, 210 500 mètres carrés aux bureaux et 79 000 mètres carrés aux activités, hébergements hôteliers et touristiques, commerces et équipements publics/privés. À terme, ce sont environ 10 500 nouveaux habitants et 12 000 nouveaux salariés qui sont attendus derrière la Grande Arche.

Dès 2022, le quartier des Groues sera desservi par le RER E, élément-clé de la concrétisation du projet. Le futur hub de transports contribuera à renforcer l’accessibilité du secteur depuis Paris et l’Ouest francilien. À horizon 2030, l’offre de transports en commun sera étoffée avec l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express.

« Le quartier des Groues est l’une des opérations mixtes majeures d’Île-de-France avec 4500 nouveaux logements. Il proposera de nouvelles connexions urbaines et une offre complémentaire au quartier d’affaires. Nous avons de fortes ambitions environnementales pour ce quartier qui fait l’objet d’une conception durable : la part belle est faite à la végétalisation et les besoins en énergie sont réduits au maximum, en les couvrant au mieux par des énergies renouvelables. Le programme de Woodeum, 100% bois et responsable, s’inscrit ainsi dans les objectifs de ce quartier et traduit nos exigences. », commente dans un communiqué Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de Paris La Défense.

C’est sur ce terrain que Woodeum va construire son immeuble – Defense-92.fr