Spaces, le centre de coworking géant qui va s’ouvrir à La Défense

Spaces, la filiale du groupe IWG (Regus), spécialisée dans le coworking va ouvrir d’ici fin de l’année un centre géant dans l’immeuble Le Belvédère.

Spaces ouvrira d'ici la fin de l'année un centre de coworking géant de 18 000 mètres carrés dans l'immeuble Le Belvédère - DR

Le coworking se développe à vitesse grand V à La Défense. Un peu plus d’un an après l’ouverture de Nextdoor à Cœur Défense, puis de Kwerk à la tour First et dernièrement de l’Anticafé au Cnit un autre acteur de taille, spécialisé dans l’offre de bureaux partagés, va proposer prochainement ses services au sein du plus grand quartier d’affaires européen.

Spaces, la filiale du groupe luxembourgeois IWG bien connu pour ses centres d’affaires Regus (sept centres à La Défense proposant 1 500 postes de travail) a annoncé l’ouverture, d’ici la fin de l’année ou au plus tard pour le début 2019, d’un centre géant dédié au coworking, au pied de la Grande Arche. Cet immense espace de 18 000 mètres carrés baptisé « Spaces Arena » s’implantera au sein de l’immeuble Le Belvédère (anciennement occupé par KPMG) qui fait actuellement l’objet d’une vaste rénovation menée par l’architecte Axel Schoenert et Vinci Immobilier pour AG2R La Mondiale, son propriétaire.

« Notre approche c’est de se développer avec un seul site Spaces à La Défense », confie Christophe Burckart, directeur général de Spaces et de Regus France qui dit avoir retenu trois critères pour cette méga-implantation. Le premier c’est l’emplacement, un « lieu pivot entre La Défense et Nanterre », explique-t-il. « Nous souhaitions avoir un bâtiment grand mais à taille humaine mais aussi un immeuble entièrement rénové avec les standards environnementaux les plus élevés », poursuit Christophe Burckart, qui s’est dit également séduit par le rooftop et l’accès direct depuis le boulevard circulaire qu’offrira l’immeuble.

L’un des plus grands centres coworking du monde

Dans ce gigantesque temple de neuf étages qui promet déjà d’être le plus grand centre de coworking d’Europe et l’un des plus importants au monde, le pionnier du travail partagé proposera à ses occupants qu’ils soient indépendants, start-up ou de grands entreprises toute une palette d’offres allant du bureau fermé à l’open space sans oublier les espaces totalement partagés. « On aura au moins quatre types d’offres de restauration de qualités », promet Christophe Burckart. La décoration du centre s’inspira elle de l’histoire du quartier.

Contrairement à ses conccurents comme Kwerk ou Nextdoor qui débutent leur développement, Spaces entend s’appuyer sur son important réseau. « 60 % de nos utilisateurs voyagent et lorsque qu’ils sont clients d’un centre Spaces ou Regus ils ont accès à nos 3 000 centres dans notre réseau dans le monde », assure Christophe Burckart.

« Cet immeuble, développé en VEFA par Vinci Immobilier pour le compte d’AG2R La Mondiale, est pré-commercialisé en totalité un peu moins d’un an avant sa livraison », s’est réjoui dans un communiqué le groupe français de protection sociale et patrimoniale AG2R La Mondiale.

Dans cette opération, AG2R La Mondiale a été conseillé par White & Case,  Orféo et Monassier & Associées, Spaces par Ardens, et VINCI Immobilier par Uguen/Vidalenc & Associés. Cette transaction a été réalisée par JLL dans le cadre d’un mandat tripartite avec KF et BNP Paribas Immobilier.

A ce jour Spaces, qui est leader mondial du coworking, compte quatre espaces dans Paris (Un cinquième devant ouvrir à Saint-Lazare en juillet prochain) et une centaine dans le monde sur tous les continents. De très nombreuses ouvertures sont d’ores et déjà programmées par la marque dans les prochains mois sur le globe.