Le marathon des Hauts-de-Seine fait son retour en 2017 et passera par La Défense

Plus de vingt ans après sa disparition le marathon des Hauts-de-Seine va faire son retour dans le département avec un parcours sur les quais de Seine et un passage par La Défense.

Le Marathon des Hauts-de-Seine se déroulera le 24 juin 2017 - Defense-92.fr

Les organisateurs promettent un cadre idyllique pour courir. Vingt et un ans après sa disparition en 1996, l’association Sports Nature Vaucresson va faire renaitre le marathon des Hauts-de-Seine en 2017. Le départ de cette édition nouvelle formule sera donné au début de l’été le 24 juin en fin de journée à 18 heures. Beaucoup de marathoniens arriveront ainsi en fin de soirée. « Faire le marathon le soir c’est pour donner une vraie identité et se démarquer avec un côté festif » confie Antoine Bienne, le président de l’association et directeur de la course.

Soutenu par le département des Hauts-de-Seine et son président, le marathon traversera neuf villes en longeant les quais de Seine sur la rive gauche avec un passage au pied des tours de La Défense. Les coureurs qui devront parcourir quarante-deux kilomètres s’élanceront de l’Ile Monsieur à Sèvre pour se rendre jusqu’à Gennevilliers au niveau du pont de Saint-Ouen avant de rebrousser chemin jusqu’à Issy-les-Moulineaux pour rejoindre la ligne d’arrivée au même endroit que le départ.

Les organisateurs espèrent attirer entre 10 et 15 000 marathoniens

L’événement promet d’être festif avec des petits orchestres tout le long du parcours et de nombreuses animations. Et pour la renaissance du marathon, Antoine Bienne a de grandes ambitions. « Notre ambition c’est de mettre un beau plateau (faire participer des marathonien de marque, ndlr) et de devenir le second marathon de France après celui de Paris. » se réjouit-il rêvant d’en faire un événement international. Pour cette première édition l’organisateur espère attirer entre 10 et 15 000 participants. « A ce jour on est à 200 inscrits sans vraiment avoir communiqué » poursuit-il.

Sur le plan de la sécurité si de nombreux évènements ont été annulés en septembre dernier face aux risques terroristes comme Quais Libres, L’Île aux Pokémon ou la course La 10 km la Noctambule, Antoine Bienne se veut rassurant et affirme travailler en étroite collaboration avec la préfecture des Hauts-de-Seine pour sécuriser au maximum l’animation.

Quant au financement du marathon, si le département et les neuf villes concernés par son passage apporteront un soutient logistique il sera financé par les sponsors et les frais d’inscription.

Le marathon pourra également se faire en relais à deux ou quatre

Pour s’inscrire les participants peuvent se rendre sur le site internet marathon92.com mis en ligne début septembre et bénéficier jusqu’au 15 avril d’une offre à 70 euros et après il faudra débourser une centaine d’euros. Et chose inédite pour un marathon, celui des Hauts-de-Seine pourra se faire sous forme de course relais à deux ou quatre.

Par ailleurs l’association qui indique travailler sur ce projet depuis deux ans et demi cherche encore des sponsors et 800 bénévoles pour encadrer la compétition et les points de ravitaillement. « Nous allons installer des rampes à eau avec notre sponsor Suez et donnerons des gobelets en carton » promet Antoine Bienne afin de bannir les bouteilles en plastique et limiter au maximum le gâchis.

Enfin les plus petits pourront aussi y participer non pas en courant la quarantaine de kilomètres du marathon -il faudra être majeur et avoir un certificat médical- mais avec des parcours adaptés de 500 à 1 500 mètres.

plan-parcours-marathon-hauts-de-seine-2017