Un pneu crevé, une chaîne cassée ou une béquille abimée, des petits tracas que tous les cyclistes vivent plus ou moins régulièrement. Bannis jusqu’en 2015 de la dalle de La Défense, les vélos l’arpentent toujours de plus en plus nombreux et encore plus depuis les grèves dans les transports de 2019-2020 et la pandémie du Coronavirus. Devenu un mode de transport à part entière pour les salariés du quartier d’affaires, le vélo a largement pris sa place au pieds des tours créant aussi de nouveaux besoins.

Outre l’installation de centaines d’arceaux d’attache, Paris La Défense, l’établissement public chargé d’aménager et gérer le quartier d’affaires a décidé de lancer un atelier de réparation de bicyclettes mais aussi de trottinettes. Installé au pied de la Grande Arche dans deux conteneurs qui avaient servi pour stocker les navettes autonomes de La Défense durant l’expérimentation entre 2017 et 2019, cet atelier vient d’ouvrir en ce début d’année après plusieurs jours de rodages en décembre dernier.

Aux commandes de cet atelier c’est l’opérateur Cyclofix qui a été choisi en septembre dernier par Paris La Défense pour opérer les lieux pour au moins un an avec une possibilité de reconduction sur deux années supplémentaires. Dans ce petit atelier l’entreprise propose pour quelques dizaines d’euros des changements de roues, des réparations des freins mais aussi des révisions. Mais il n’y a pas que les vélos qui peuvent être bichonnés, Cyclofix permet aussi des réparations pour les trottinettes notamment sur des roues, des poignées, de la béquille ou du garde-boue pour les modèles de Xiaomi.

« Pour le moment ont fait des révisions complètes et des réparations pour des crevaisons et des réglages de freins », confie Jonathan, le réparateur de l’atelier qui sera bientôt rejoint par un second salarié. Si pour moment les débuts sont timides à cause de la faible fréquentation du quartier de l’Ouest parisien par les salariés, dans les prochaines semaines, Cyclofix mise beaucoup sur l’essor du vélotaf. « Il y a une tendance énorme sur le vélo et les trottinettes. D’ici le printemps on sera à plein régime même si tout dépend du contexte », explique Aurélien Dochler, responsable retail de Cyclofix.

L’atelier de Cyclofix est ouvert du lundi au vendredi de midi à 19 heures, mais les horaires sont amenés à évoluer prochainement. Les réparations peuvent se faire sans ou avec réservation. Et d’ici quelques mois un petit café viendra s’ajouter au lieu.

Un grand mat de six mètres et un totem seront d’ici la fin du mois installés pour indiquer la présence de l’atelier – Defense-92.fr