Faire réparer son vélo en quelques minutes cela sera bientôt possible au pied de la Grande Arche. L’établissement public Paris La Défense qui avait lancé cet été un appel d’offres en vue de trouver l’exploitant du futur nouveau local de réparation de vélos vient de retenir la jeune start-up Cyclofix.

D’ici fin octobre l’entreprise prendra possession de ces deux anciens containers qui avaient, entre 2017 et 2019, servi de lieu de garage pour les navettes autonomes expérimentales du quartier. D’une cinquantaine de mètres carrés ce local sera notamment doté d’un espace atelier de vingt-trois mètres carrés et d’un espace accueil d’une dizaine de mètres carrés.

Pendant un an -le contrat sera renouvelable trois fois- Cyclofix proposera aux salariés, habitants, étudiants et visiteurs de La Défense de venir faire des réparations pour leur vélo -électrique ou non- et même de leur trottinette. L’atelier permettra également de trouver des petits accessoires comme des pompes, des pneus, … Mais ce n’est pas tout puisque l’exploitant promet d’organiser des ateliers de sensibilisation à l’auto-réparation par exemple et des ateliers pédagogiques autour de la mobilité active.

« Le quartier de La Défense est plus que jamais en mutation du point de vue des mobilités douces. Ce lieu iconique nous permettra de répondre à la demande de plus en plus forte de réparation de vélos et de trottinettes dans cette zone propice aux mobilités actives », se réjouit Stéphane Folliet, le directeur général de Cyclofix.

L’atelier de Cyclofix doit ouvrir d’ici la fin octobre au pied de la Grande Arche – DR