C’est un important contrat que vient d’attribuer la SNCF pour le prolongement d’Eole. Le groupement emmené par TSO avec TSO Catainaires, Eiffage Rail et Sage Rail vient de décrocher le contrat pour l’équipement des voies du RER E prolongé du terminus actuel à Haussmann Saint-Lazare jusqu’à Nanterre pour un montant prévisionnel de 144 millions d’euros.

Ce marché prévoit la construction de seize kilomètres de voies ferrées sur béton en tunnel (huit dans chacun des deux sens) et une douzaine de kilomètres de voies ballast sur la partie en surface dans le secteur de Nanterre. Ces voies desserviront les trois nouvelles gares de la Porte Maillot, La Défense et Nanterre.

Les travaux comprennent également la fourniture et la pose de 73 appareils de voie, des caténaires rigides et souples, et des équipements dans la partie tunnel incluant les passerelles, les colonnes sèches, les chemins de câbles, ainsi que la main courante lumineuse et l’installation de la ventilation temporaire (air et poussière). Le groupement aura en outre en charge le génie civil de signalisation, le cheminement et le déroulage des câbles ainsi que la sécurité ferroviaire.

Et alors que le tunnelier Virginie a débuté il y a quelques mois sa course pour creuser les six kilomètres qui séparent La Défense du terminus Saint-Lazare les travaux du groupement de TSO qui comprennent une phase de préparation préalable de cinq mois, débuteront dès novembre 2019.

Le chantier du reste de la ligne entre Nanterre et Mantes-la-Jolie, soit tout de même 47 kilomètres de voies existantes à réadapter sera lui mené entièrement par Eiffage Rail. L’entreprise se chargera de l’aménagement des garages de remisage des rames comprenant entre autres la dépose des installations ferroviaires existantes, les terrassements et les assainissements des futures voies de garage, la pose des voies et des appareils de voies, le génie civil des entre-voies (réseaux d’eau, d’assainissement et d’électricité) et la pose de clôtures. L’adaptation des gares existantes fait également partie de cet autre marché.

Pour rappel la mise en service d’Eole se fera en deux temps. La première partie jusqu’à Nanterre via La Défense ouvrira fin 2022 tandis que celle vers Mantes-la-Jolie n’interviendra elle qu’en 2024.