On n’est jamais aussi bien que chez soi ! Alors que le chantier de la tour Trinity touche à sa fin, Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a annoncé par son PDG, Christophe Cuvillier l’installation prochaine de son nouveau siège dans ce building dont il est le propriétaire. La foncière française basée depuis une douzaine d’années dans le XVIème arrondissement de Paris quittera donc à l’été 2021 son immeuble « 7 Adenauer » pour s’établir dans le quartier d’affaires de l’Ouest parisien.

Le groupe devrait occuper six ou sept niveaux dans Trinity, soit un peu plus de 10 000 mètres carrés pour y loger ses 600 à 650 salariés. La surface exacte et le choix de la localisation des étages dans le gratte-ciel se fera d’ici la fin de l’année en fonction de l’avancement de la commercialisation de la tour. URW devrait en effet occuper 20 à 25 % de Trinity qui propose un peu moins de 50 000 mètres carrés de bureaux.

Pour aménager ses espaces, URW va faire appel à l’agence parisienne Saguez & Partners, déjà à l’origine du showroom de la tour. Avec son nouveau QG, la foncière entend faire de Trinity un symbole de son savoir-faire, tout en s’adaptant aux nouvelles normes de travail et à l’impact de la crise du Coronavirus. « On ne fera pas le même projet d’agencement que l’on aurait pu faire il y a trois ans. Il y aura beaucoup plus d’espace consacré aux espaces de convivialité et d’espaces de travail collaboratif », confie Bruno Donjon de Saint-Martin, directeur général délégué d’URW.

Une décision « stratégique » pour la foncière très présente à La Défense

Cette décision d’implantation dans Trinity se veut « stratégique » pour URW qui réfute toute contrainte qui serait liée à un marché compliqué en ce moment à La Défense. Si la foncière avait envisagé il y a quelques années de rester dans Adenauer en le rénovant, la crise du Coronavirus et plus largement les évolutions des modes de travail l’ont convaincue de trouver une nouvelle adresse. Et c’est tout naturellement sur Trinity que s’est porté ce choix, pris « avant le confinement », assure Bruno Donjon de Saint-Martin.

« Trinity a le bon goût d’être au cœur de nos différents métiers », argumente Bruno Donjon de Saint-Martin. Car le groupe coté au CAC 40 est en fait un peu chez lui dans le quartier d’affaires où il détient également le centre commercial Westfield Les 4 Temps, le Cnit mais aussi l’Espace Grande Arche via sa filiale Viparis ainsi que l’immeuble de bureaux Les Villages de l’Arche. Et ce n’est pas tout puisque le géant de l’immobilier développe actuellement deux projets : celui des tours Sisters, toujours empêtré dans un recours et celui de la rénovation de l’immeuble Michelet-Galilée (après l’abandon du projet Oasis). « Une proximité source d’inspiration et de bénéfices mutuels déjà observée au Royaume-Uni, où le nouveau siège britannique d’URW a emménagé au sein du centre de shopping Westfield London », précise URW.

La tour Trinity offrira de belles vues sur la Grande Arche – Defense-92.fr

Le reste de la tour, soit moins de 40 000 mètres carrés, cherche toujours des occupants. « Il y a des marques d’intérêts et des recherches sérieuses dans lesquels Trinity est shortlisté dans les derniers compétiteurs », affirme Bruno Donjon de Saint-Martin qui dit cependant qu’aucune signature « ferme ou imminente » n’est à annoncer. Pour la commercialisation de ses espaces, c’est le broker BNP Paribas Real Estate qui est à la manoeuvre.

Imaginée par le cabinet Cro&Co Architecture, Trinity a représenté un investissement de 350 millions d’euros en fonds propres pour Unibail-Rodamco-Westfield. Prenant racine au-dessus de l’une des bretelles d’accès au tunnel de La Défense (A 14), Trinity est bâti à cheval sur les communes de Puteaux et Courbevoie, à l’arrière du Cnit. Le bâtiment, iconique par son noyau décentré sur la façade où prennent places les ascenseurs et ses étages en duplex s’élève sur 140 mètres et dispose d’une trentaine d’étages. Pour ses occupants Trinity embarque tout un tas de services avec des concepts de restauration variés pour tout moment de la journée, un wellness center panoramique au vingt-cinquième étage ou encore un auditorium entièrement vitré en rooftop.

Le showroom de la Trinity a été aménagé par l’agence Saguez & Partners – Defense-92.fr