La place de La Défense va s’offrir un grand lifting

D’ici 2021 la place de La Défense va être complètement métamorphosée. Les deux hectares de cette grande dalle piétonne qui fait la jonction entre le parvis et l’esplanade va d’avantage se verdir.

La place de La Défense sera complètement réaménagée d'ici 2021 - Base

Chaque jour des milliers de piétons la traversent d’un pas pressé. Située entre le parvis et l’esplanade du Général de Gaulle (qui s’étire jusqu’au pont de Neuilly), la place de la Défense aménagée sous sa forme actuelle à la fin des années 70 va faire l’objet dans les prochaines années d’une attention toute particulière de Defacto, le gestionnaire de La Défense (bientôt « Paris La Défense » après la fusion au 1er janvier avec l’Epadesa).

Devenue trop vieillissante et subissant de nombreux problèmes techniques, cette grande dalle de deux hectares -dont les 1 800 mètres carrés de pelouse de l’oeuvre Arc Déplacé de Christine O’Loughlin- bordée par le centre commercial des 4 Temps, l’immeuble « Maison de La Défense », la grande verrière d’accès à la gare de La Défense mais aussi des œuvres d’art de Calder et de Miró va bénéficier d’un grand lifting.

Deux ans pour réinventer cette place au cœur de La Défense

Pour redonner vie à cet espace névralgique du quartier, un budget provisionnel de 12 millions d’euros a été débloqué par l’établissement public qui a lancé l’année dernière un concours d’urbanisme. Le groupement conduit par les urbanistes et paysagistes de l’agence Base (Bien Aménager Son Environnement) l’a emporté avec un projet sobre sans encombrer la place et surtout sans empiéter visuellement la perspective de l’axe historique. Les travaux qui doivent durer deux ans devraient débuter au début 2019 pour s’achever à l’aube de 2021.

Vue au début 2021 de la nouvelle place de La Défense – Base

« Cette place elle est emblématique du problème que l’on a sur l’ensemble du site de La Défense, elle est devenue vieillissante », explique Marie-Célie Guillaume, la DG de Defacto et future DG de Paris La Défense, qui estime son état « préoccupant » pour les structures et l’étanchéité. Car les travaux ne se porteront pas tant sur l’esthétique de ce carrefour du quartier d’affaires que et surtout sur la structure plus que cinquantenaire et son étanchéité.

Si l’esprit de la place ne va pas grandement évoluer afin de garder un grand espace pour l’organisation de divers événements culturels ou commerciaux « une source de recettes importante pour l’établissement » dit Marie-Célie Guillaume mais aussi et surtout de faciliter le flux des piétons, son image va elle complètement évoluer.

Du granit gris clair au sol, plus de végétaux et un meilleur éclairage

Cela va passer par un nouveau revêtement de sol pour remplacer les actuelles petites briques multicolores par un granit. Un pavement de pierres de granit gris clair rythmé par des lignes parallèles en pierres bleus polies sera posé. Le « Mastaba », ce grand podium de plusieurs marches qui entoure la verrière d’accès à la gare servant de frontière entre la place et le parvis sera tout bonnement supprimé au profit d’une grande pelouse en « U ».

Une végétation qui sera désormais bien plus présente pour tenter de casser l’aspect minéral du site. De nombreuses végétations dont des Pinus sylvestris, des Amelanchier Lamarckii ou des rosiers seront plantés d’une part du côté de l’Araignée Rouge d’Alexander Calder et d’autre part de l’autre côté de la place, le long des 4 Temps près des Deux Personnages Fantastiques de Joan Miró.

Un nouvel éclairage sera déployé sur la place de La Défense – Base

La transition se fera aussi par l’installation d’un grand médaillon en acier gris et en inox poli mirroir pour recouvrir telle une ombrelle l’accès au parking centre. L’éclairage, aujourd’hui mal adapté sera quant à lui complètement repensé avec l’installation de huit grands mats de 15 à 22 mètres dotés de lampes Led mais aussi de caméras de surveillance et de bornes wifi. Au milieu de la place une fontaine sèche intégrée dans le sol permettra les jours de grande chaleur de dégager des perles d’eau dans l’air à la manière d’un brumisateur.

Les chantiers de Table Square et Oxygène enfin lancés

Un chantier de vingt-quatre mois qui devra perturber le moins possible les flux des milliers de piétons de cette place située au cœur du quartier d’affaires. « Les événements vont devoir être repositionnés ailleurs, c’est un gros impact pour nous » confie la DG qui ne remettra pas en cause durant les travaux l’animation estivale « l’Eté Paris La Défense » qui sera décalé à un autre endroit sur la dalle. Quant au manège implanté depuis de nombreuses années son avenir ne semble pas compromis. « Le carrousel ne disparaîtra pas, promet-elle. Il sera repositionné ailleurs ».

Mais il n’y a pas que la place de La Défense qui va évoluer dans les prochaines années. Après plusieurs mois de retard les projets Table Square et oxygène vont enfin débuter d’ici peu. Le premier, Table Square, situé à une centaine de mètres de la place de La Défense au pied de Cœur Défense qui prévoit la création d’une offre de restauration haut de gamme doit finalement être inaugurée en septembre 2019. Oxygène édifié à l’extrémité de l’esplanade, au-dessus du pont de Neuilly, qui proposera lui une restauration classique doit voir son chantier débuter dans quelques jours, devrait être inauguré à l’été prochain.

La place de La Défense actuellement – Defense-92.fr