Ce n’est qu’un au revoir. L’enseigne de jouets et jeux PicWicToys vient de fermer ce mardi 31 décembre son immense flagship de La Défense après un mois de décembre catastrophique pour elle, suite aux grèves de transports. Une fermeture qui n’est cependant que temporaire pour l’ex- Toys « R » Us, rebaptisé PicWicToys au cours de l’été 2019 après le rachat des magasins français un an plus tôt par Jellej Jouets suite à la retentissante faillite de la marque américaine en 2018.

Jugée trop grande par les dirigeants de PicWicToys, cette immense boutique qui était jusqu’à alors la plus grande de France et même du monde -lorsqu’elle arborait la marque Toys « R » Us et après la fermeture de la boutique de Time Square à New York- va voir sa surface grandement réduite. De 4 000 mètres carrés, la boutique passera de 2 500 à 3 000 mètres carrés à sa réouverture en septembre ou octobre prochain.

Contrairement aux informations données par le site LSA que nous avions-nous-mêmes reprises, le PicWicToys ne va pas déménager pour prendre la place d’une partie du Castorama qui doit fermer au printemps prochain. L’enseigne restera donc dans son emplacement historique mais avec une configuration et une surface remaniée.

Une boutique ouverte en 1992 et rénovée en 2006 puis en 2015

Malgré sa surface réduite de moitié, l’enseigne désormais française entend toujours faire de sa boutique de La Défense son vaisseau amiral avec un nouveau concept « plus omnicanal » et « plus expérientiel ».

Durant les neuf mois de fermeture la quarantaine de salariés de cette boutique doit selon nos informations être réaffecté sur d’autres points de vente de l’enseigne en région. Les clients pourront eux se rendre dans les boutiques les plus proches au Westfield Velizy 2 (78), au centre Millénaire d’Aubervilliers (93) ou à Saint-Brice-sous-Forêt (95).

C’est dans la partie haute de l’ancienne Samaritaine fermée en 1984 -trois ans seulement après son ouverture en même temps que le centre en 1981- que PicWicToys (alors Toys « R » Us) avait ouvert en 1992 sa grande boutique. Le magasin avait été une première fois complètement remodelé en 2006 pour accompagner la rénovation du centre des 4 Temps et surtout son extension avec le Dôme. Fini les rayons alignés les uns derrière les autres à l’image d’un supermarché, le flagship complètement repensé proposait encore jusqu’à sa fermeture des produits rangés par univers et par marques avec un véritable parcours client. Un second lifting de l’ex- Toys « R » Us mené en 2015 avait permis notamment la création d’une nouvelle entrée plus monumentale et avec une petite réduction de sa surface, l’implantation d’un KFC.

La partie laissée vacante par l’enseigne de jouets sera alors réaménagée par Unibail-Rodamco-Westfield (URW) le propriétaire du centre commercial qui prévoit selon nos informations d’étendre l’actuel Dôme et d’y implanter plusieurs nouveaux restaurants.