Gros coup dur pour Unibail-Rodamco-Westfield (URW), le propriétaire du Westfield Les 4 Temps et surtout pour toutes les enseignes du centre. Alors que les commerces sont de nouveau autorisés à ouvrir depuis lundi dernier partout en France suite à la fin du confinement, La Défense fait figure d’exception.

Si le Cnit (également propriété d’URW) et ses enseignes comme la Fnac et Decathlon ont pu réouvrir puisque le centre fait moins de 40 000 mètres carrés, le Westfield Les 4 Temps avec ses 141 000 mètres carrés a été privé de la précieuse autorisation. Et alors qu’URW avait proposé de nombreuses mesures pour faire respecter les gestes barrières et attendait désormais l’autorisation des autorités pour accueillir à nouveau ses clients, leur espoir a été douché.

Le préfet des Hauts-de-Seine, Pierre Soubelet a publié ce mercredi 13 mai un arrêté interdisant la réouverture du mall dans l’immédiat tout comme les centres So Ouest à Levallois et Qwartz à Villeneuve-la-Garenne. Les quelques 220 boutiques du Westfield Les 4 Temps devront donc attendre jusqu’au 10 juillet pour retrouver leur clientèle.

Une date de rouverture qui pourrait changer en fonction de l’évolution de la crise sanitaire

Le préfet estime dans son arrêté que chaque centre commercial « est implanté dans un bassin de vie de plus de deux millions d’habitants et accessible par plusieurs moyens de transport ». Par ailleurs le représentant de l’État estime que « compte tenu de ces critères, une ouverture du centre commercial ne pourrait, dans la situation actuelle, que favoriser la propagation du virus Covid-19 et mettre dès lors en danger la vie de la population ».

Cette date du 10 juillet n’est pas prise au hasard puisqu’elle correspond à la fin de l’état d’urgence sanitaire, dont la prolongation a été votée par le Parlement le 9 mai dernier. Le groupe URW espère désormais que la décision pourra changer avec l’évolution de la crise sanitaire du Coronavirus. « ll s’agit d’une disposition standard qui ne préjuge pas d’une réouverture plus tôt, le Premier ministre ayant évoqué le 2 juin comme date de réexamen à ce stade », nous explique la foncière.

Si les enseignes du Westifled Les 4 Temps ne pourront donc pas réouvrir avant plusieurs semaines, l’hypermarché Auchan, la pharmacie ou encore le bureau de tabac peuvent continuer à maintenir leurs activités. Les banques, opticiens, boutiques de téléphonie, informatique, électroménager, blanchisseries-teintureries, services,… sont elles aussi autorisées à ouvrir, précise URW. « Les restaurants peuvent ouvrir pour exercer de la vente à emporter ou des livraisons », rajoute URW. C’est ainsi que le Sephora a lancé un service de click & collect. Les clients qui passent leurs commandes sur internet peuvent ainsi retirer les achats aux portes de l’enseigne.