L’Epadesa va faire construire deux nouveaux ascenseurs pour accéder à la passerelle des Reflets

Courant juillet de nouveaux ascenseurs dont la construction vient de débuter offriront une liaison entre le boulevard circulaire et la passerelle des Reflets.

Courant juillet de nouveaux ascenseurs dont la construction vient de débuter offriront une liaison entre le boulevard circulaire et la passerelle des Reflets - Défense-92.fr

Les travaux de construction d’ascenseurs se multiplient à La Défense. Points noirs du quartier : les différences de hauteurs entre le sol et la dalle peuvent s’avérer plus que compliquées, voire périlleuses pour les PMR, les personnes avec poussettes ou avec des bagages. Les ascenseurs existants en sous nombre et souvent en panne ont du mal à satisfaire les flux.

Depuis quelques mois l’Epadesa et Defacto, les deux établissements de La Défense lancent des travaux de création d’ascenseurs. Après la mise en service l’année dernière d’un nouvel équipement -offrant une liaison entre la rue Delarivière-Lefoullon et la place de la Pyramide- lié au projet de la tour Majunga, l’Epadesa, l’aménageur du quartier lance la construction de deux nouveaux ascenseurs pour permettre une liaison entre le boulevard circulaire et la passerelle des Reflets, au pied de l’immeuble Monge.

Réalisés par Eurovia et Sogea TPI, ces travaux qui viennent tout juste de débuter s’achèveront en juillet 2015. Le chantier entrainera (encore) une neutralisation du trottoir de droite (dans le sens de la circulation). Une déviation est mise en place pour les piétons.

Dans un même temps l’Epadesa continue les travaux de deux autres ascenseurs au pied des tours D2 et Manhattan, qui eux feront le lien avec la passerelle de l’Iris. Dans le quartier Boieldieu, Defacto a quant à lui lancé, fin février les travaux de construction de deux ascenseurs et d’un nouvel escalier pour une liaison avec la rue Jean Moulin.