Travaux du RER A : la ligne s’arrête entre La Défense et Nation du 28 juillet au 26 août

La ligne A du RER va rester fermée durant quatre semaines, du 28 juillet au 26 août entre les gares de La Défense et Nation

L'interruption du RER A se déroulera cet été du 28 juillet au 26 août entre La Défense et Nation - RATP / Pierre-Yves Brunaud

Quatrième et dernière saison pour les travaux d’été sur le RER A. La ligne la plus fréquentée d’Europe avec ses 1,2 million de voyageurs quotidiens sera une nouvelle fois fermée cet été sur son tronçon central entre La Défense et Nation du samedi 28 juillet au dimanche 26 août prochain. Cette interruption de quatre semaines doit permettre à la RATP, l’exploitant de cette partie du RER de poursuivre son vaste programme du Renouvellement des Voies et des Ballastes (RVB), initié en 2015. Si cet été les travaux se dérouleront entre Charles de Gaulle Etoile et Gare de Lyon, l’interruption de trafic sera comme les précédentes années élargie entre La Défense et Nation et ce afin de permettre le retournement des trains, explique la régie autonome des transports parisiens.

Deux kilomètres de voies et quatre aiguillages doivent être remplacés cet été

Durant ces travaux estivaux ce sont jusqu’à 400 personnes qui seront mobilisées 24h/24 et 7j/7 pour déposer les rails et traverses des anciennes voies âgées d’une quarantaine d’années, retirer le ballast usagé, installer un lit de pierres neuf puis poser et régler les nouvelles voies avant des tests de stabilisation. Pour cette année la RATP ambitionne le renouvellement de deux kilomètres de voies (dont 500 mètres dans un tunnel à voie unique entre Châtelet et Gare de Lyon) ainsi que quatre aiguillages à l’ouest de Charles de Gaulle Etoile mais aussi la pose de 700 mètres de tapis anti-vibratile et le remplacement de 6 000 mètres cubes de ballast. La régie profitera par ailleurs de ce vaste chantier pour réparer définitivement les deux voussoirs percés accidentellement le 30 octobre 2017 lors d’un forage réalisé dans le cadre des travaux de la future gare RER E SNCF de Porte Maillot.

Depuis la première interruption lancée en juillet 2015, ce sont ainsi 12,5 kilomètres de voies qui ont été remplacés ainsi que huit aiguillages.

Plus d’un millier d’agents mobilisés pour venir en aide aux voyageurs

Voilà déjà plusieurs mois que la RATP a mis en ligne sur son site internet comme l’an passé un simulateur pour proposer à ses voyageurs le trajet alternatif le plus simple et le plus rapide.

Pour absorber au mieux l’important report des milliers d’usagers de la ligne la plus fréquentée d’Europe la RATP a renforcé les lignes 1, 2, 3, 6, 9, 10, 13 et 14 du métro, les lignes T2 et T3 A du tramway et quatre lignes de bus. Par ailleurs un système de navettes fonctionne entre Charles de Gaulle Etoile et La Défense du lundi au vendredi de 7h30 à 10h30 et de 16h30 à 20h30 avec une fréquence de 6 à 10 minutes.

Durant tout ce mois de travaux plus d’un millier d’agents seront mobilisés chaque jour dans les gares concernées par cette fermeture afin d’informer et orienter les voyageurs. Une signalétique dédiée et des aménagements sont également mis en place dans la région.

De nombreux trajets alternatifs au RER A

Pour les usagers qui souhaitent rallier La Défense à Nation ou bien se rendre dans les gares de Charles de Gaulle Etoile, Châtelet ou Gare de Lyon, la solution la plus simple reste d’emprunter la ligne 1 du métro qui longe le RER A. Mais le report des voyageurs, devrait comme l’année dernière être très important. Pour se rendre à Auber, les usagers sont invités à utiliser depuis La Défense la ligne L du Transilien. Pour aller à Nation il y a également comme solution alternative à la ligne 1 du métro la 2 et la 6. Pour se rendre entre les gares de Val de Fontenay et Marne la Vallée Chessy (Disneyland Paris) il est possible d’aller jusqu’à Saint-Lazare avec la ligne L et de prendre le RER E afin de regagner le RER A à Val de Fontenay.

Si cet été ce sera la dernière longue fermeture d’une partie du RER A, les interruptions sont en revanche loin d’être finies. Car entre 2019 et 2021, le chantier se poursuivra avec des fermetures nocturnes et en week-ends durant sept à neuf semaines. L’objectif d’ici 2021 étant de remplacer 24 kilomètres de voies et vingt-sept aiguillages.