Fuite d’eau sur le RER A : la réparation définitive devrait intervenir cet été

Quatre mois après l’importante fuite d’eau boueuse dont avait été victime le RER A suite aux travaux d’Eole, le colmatage est toujours provisoire.

Plus de 25 tonnes de boues s'étaient déversées dans le tunnel du RER A au niveau de la Porte Maillot - RATP / Jean François Mauboussin

Pour l’instant le pansement tient toujours. Quatre mois après l’énorme fuite d’eau qui avait impacté fin octobre 2017 la ligne A du RER suite aux travaux d’Eole à Porte Maillot, le colmatage réalisé en urgence dans le tunnel est toujours temporaire.

Depuis, la RATP qui avait vu son tunnel inondé de milliers de litres d’eau, l’obligeant à interrompre le trafic entre La Défense et Auber pendant plusieurs jours, a listé l’ensemble des « chefs de préjudices » de ce couac sans précédent. La régie en charge de l’exploitation de cette partie du RER A a ainsi établi un grand nombre de préjudices. Si la RATP a refusé d’indiqué à nos confrères du Parisien le montant global de cette bévue « les chiffrages et réclamations n’ont pas vocation à être rendus publics », selon l’entreprise, elle a cependant indiqué que la réfection définitive de la voie, du ballast et du tunnel allait coûter cher.

Une réparation définitive envisagée pour cet été

Car si le trafic a bien repris, les réparations effectuées en urgence ne sont que temporaires. Afin d’éviter une nouvelle interruption du trafic sur la ligne la plus fréquentée d’Europe la RATP souhaiterait réaliser les travaux cet été à l’occasion de la fermeture annuelle instituée depuis 2015 pour permettre le renouvellement des voies et du ballast entre La Défense et Nation.

La RATP qui explique discuter actuellement avec le groupement de Bouygues (qui pilote pour la SNCF les travaux du RER E entre Courbevoie et Paris) confie qu’une étude de faisabilité dont les résultats seront connus d’ici quelques semaines, dira si oui ou non les travaux définitifs pourront enfin être menés cet été.