Les nouvelles rames du RER E se dévoilent

Ile-de-France Mobilités et la SNCF ont dévoilé le look du nouveau RER Nouvelle Génération qui circulera notamment sur la ligne Eole.

Ce nouveau RER NG circulera dès 2021 sur les lignes D et E - Alstom/Bombardier

Dans quelques années il sillonnera la région d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Commandé par SNCF Mobilités en janvier 2017 pour le compte d’Île-de-France Mobilités (IDFM), le look du nouveau RER NG (Nouvelle Génération) vient d’être dévoilé. Ces 255 rames qui seront livrées pour un montant de 3,75 milliards d’euros à partir de 2021 circuleront sur la ligne D du RER (146 rames en version longue de 130 mètres) et sur la E (130 en version courte de 112 mètres) à l’occasion de son prolongement vers Mantes-la-Jolie via La Défense.

Ce RER NG, offrira aux voyageurs des deux lignes un nouveau design tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Avec sa face avant au faux air de Stormtrooper, ces rames arboreront les nouvelles couleurs signature d’IDFM : le bleu, blanc et gris.

A l’intérieur ce train imaginé par le consortium regroupant les deux géants Alstom et Bombardier, a été spécialement conçu pour la zone dense de l’Île-de-France.

De type « Boa », ce RER NG à deux niveaux ne comportera aucune séparation entre les voitures et offrira selon sa composition 1 861 places dont 600 assises. De larges portes d’environ deux mètres permettront aux voyageurs d’accéder à la rame.

Le RER NG possèdera des plateformes d’échange spacieuses, une architecture entièrement ouverte avec des espaces à deux niveaux où les voyageurs retrouveront pour leur confort de large fauteuils, un éclairage soutenu, des ports USB pour recharger leur smartphone ou encore une vidéo protection renforcée. Aux extrémités de la rame des espaces à un étage seront spécialement adaptés pour les PMR.

Le train sera également doté des interfaces techniques permettant d’accueillir le futur système d’exploitation « NExTEO » qui permet d’augmenter la cadence des trains, actuellement en cours de développement.

D’une longueur totale de 55 kilomètres, le prolongement de la ligne E vers l’ouest comprendra la réalisation d’un tunnel de huit kilomètres entre Haussmann et Nanterre, avec la création des gares Porte Maillot, La Défense et Nanterre La Folie. La branche Mantes-la-Jolie de la ligne J sera réaménagée sur 47 kilomètres entre Houilles Carrières et Mantes la Jolie via Poissy. La mise en service de la première phase du prolongement d’Eole jusqu’à Nanterre La Folie doit se faire pour la fin 2022 tandis que l’ouverture complète de la ligne est attendue pour décembre 2024.