La Défense vient d’être classée en Zone touristique internationale (ZTI) dix ans après son classement en Zone Touristique, a annoncé l’établissement Paris La Défense ce mardi. Cet arrêté pris le 25 septembre dernier par les ministres de l’Économie et des finances (Bruno Le Maire), de l’Europe et des affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) et du Travail (Muriel Pénicaud) intègre désormais le plus grand quartier d’affaires d’Europe continental dans la limite de son boulevard circulaire.

Ce changement ne devrait pas vraiment changer la vie du quartier puisque depuis bientôt dix ans presque tous les commerces des centres Westfield Les 4 Temps et du Cnit peuvent ouvrir le dernier jour de la semaine. Tous sauf les grandes surfaces alimentaires à savoir l’hypermarché Auchan et le supermarché Monoprix.

Les deux enseignes étaient jusqu’alors contraintes de fermer leurs portes avant 12h30. Une aubaine pour les géants de l’alimentaire. « On va échanger avec nos partenaires sociaux », glisse-t-on au siège social d’Auchan assurant qu’« aucune décision n’a encore été prise ».  Contactée l’enseigne Monoprix confie que le sujet de l’ouverture le dimanche après-midi est « en cours de réflexion » mais que là encore « aucune décision n’a été prise ».

« Paris La Défense devient une destination à part entière dans le parcours touristique en Île-de-France »

Après avoir accueilli 42,6 millions de visiteurs en 2018, le centre Westfield Les 4 Temps pourrait donc un peu plus tirer son épingle du jeu avec entre autre la possibilité d’ouvrir les boutiques plus tard le soir.

Un passage en ZTI, naturel pour Marie-Célie Guillaume, la DG de Paris La Défense qui met en avant les nombreuses animations organisées tout au long de l’année sur le parvis mais aussi les événements à la Paris La Défense Arena. « Ce classement en Zone Touristique Internationale, porté par la mobilisation de tous les usagers du site, est une véritable reconnaissance par le gouvernement des transformations en cours à Paris La Défense. C’est une étape importante dans notre volonté de faire muter durablement le territoire en destination touristique et de loisirs », se réjouit Marie-Célie Guillaume.

Ce classement en ZTI (elles sont 19 en France) est décrit comme une « opportunité essentielle » pour La Défense selon Patrick Devedjian, le président des Hauts-de-Seine et de l’établissement public Paris La Défense. « Paris La Défense devient une destination à part entière dans le parcours touristique en Île-de-France. D’un quartier dédié au travail, il se transforme en véritable lieu de vie et de loisirs », explique dans un communiqué l’homme fort du 92.