La course Noctambule annulée pour la seconde année consécutive

La 10 km la Noctambule a été annulée pour la seconde année consécutive pour des "raisons de sécurité".

La seconde édition de la "10km La Noctambule" le 19 septembre 2015 - Defense-92.fr

Nouveau coup dur pour la course nocturne. Les organisateurs de la “10 km la Noctambule” viennent d’annoncer il y a quelques jours l’annulation pour la seconde année consécutive de cette compétition programmée le 17 septembre prochain qui devait se dérouler de nuit dans les rues de Courbevoie et Puteaux avec un passage sur les quais de Seine devant les tours de La Défense. Annulée l’année dernière par la préfecture suite à l’attentat de Nice sur la promenade des Anglais, la course nocturne n’aura donc pas lieu cette année, également pour “des raisons de sécurité” liées aux risques importants de terrorisme.

Un choix pris par la mairie de Courbevoie et son maire. “Les raisons qui ont motivé l’annulation de la Noctambule sont liées au fait que la police nationale ainsi que la police municipale ont émis un avis défavorable” explique Daniel Courtès, l’adjoint au maire de Courbevoie en charge des sports qui espère que la course reviendra quand même l’année prochaine.

Une décision que dit comprendre Morgan Taldir, le directeur associé d’Infiniment Sport, l’organisateur de l’événement qui confie avoir pourtant apporté “des garanties fortes” sur la sécurisation de la course. “Nous avions proposé une cinquantaine de points d’intersections protégés avec des véhicules et des blocs de béton”, confie t-il. “Notre dernier plan de sécurisation était bien dans les normes. On pouvait organiser cette course de manière sécurisée” poursuit-il en admettant que le risque zéro n’existe pas.

3 000 participants déjà inscrits à rembourser

Il affiche également son regret sur les annulations à répétition des événements en banlieue alors que les compétions dans Paris comme “La Parisienne” et “les 20 km de Paris” sont, elles, maintenues.

Cette nouvelle annulation va entrainer le remboursement des 3 000 coureurs qui avaient déjà réservé leur dossard sachant qu’un grand nombre d’entre eux étaient déjà des reports de l’édition 2016 avortée. Deux annulations coup sur coup chiffrées par Morgan Tardir à une centaine de milliers d’euros. Quant à l’avenir de l’événement, l’organisateur ne se prononce pas encore mais pour lui “la confiance des participants et des partenaires va être diminuée”.

La Noctambule n’est pas la seule victime de la menace terroriste. L’année dernière et cette année encore l’opération “Quais libres” organisée le temps d’un dimanche de septembre sur les quais de Seine entre Asnières et Puteaux a été annulée. Le retour du Marathon des Hauts-de-Seine qui aurait dû se dérouler en septembre dernier également sur les quais de Seine avec un passage par La Défense a finalement été décalé à novembre avec une distance réduite de moitié.