Paris La Défense va se confiner. Alors que la France vient de passer au stade 3 du plan de lutte contre le Coronavirus (Covid-19), l’établissement public Paris La Défense a annoncé ce dimanche soir l’activation de son Plan de Continuité de l’Activité (PCA) à compter de ce lundi 16 mars.

L’établissement en charge de l’aménagement et la gestion du quartier d’affaires a décidé de mettre la majorité de ses quelques 200 collaborateurs en télétravail afin de « limiter leurs déplacements et favoriser la distanciation sociale souhaitée par les autorités sanitaires ». Si tous les salariés qui travaillent au sein du siège de Paris La Défense dont les bureaux sont situés dans l’ensemble Cœur Défense vont devoir travailler depuis leur domicile certains devront continuer à assurer leur mission sur le site, afin de « garantir la continuité du service public ». Ces postes indispensables au quartier concernent notamment ceux liés à la sécurité et à la maintenance.

« Nous encourageons toutes les entreprises agissant sur l’espace public de La Défense (chantiers non urgents, opérations d’entretien, …) à limiter leurs interventions aux activités strictement nécessaires afin de permettre aux équipes de Paris La Défense de se concentrer sur leurs missions essentielles. Pour ce faire, les accès à la dalle vont être fortement réduits. J’invite également toutes les entreprises du territoire à favoriser au maximum le télétravail de leurs collaborateurs pour répondre elles aussi à la demande de confinement du gouvernement, et réduire les interventions de nos équipes opérationnelles », indique dans un communiqué Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de Paris La Défense.

Par ailleurs, toutes les animations et opérations commerciales sur l’espace public sont annulées pour une durée indéterminée, explique Paris La Défense qui autorise cependant « jusqu’à nouvel ordre » les food trucks à poursuivre leurs activités de vente à emporter sur la dalle de La Défense.