Deux heures de show et un public conquis. En septembre dernier elle avait annoncé la sortie de son nouvel album « Désobéissance » mais surtout une série de plusieurs concerts -neuf en tout- à Paris La Défense Arena, après six années d’absence sur scène. « J’ai besoin du noir pour rentrer en scène », avait-elle déclaré quelques jours plus tard à la radio RTL, promettant quelque chose « d’incroyable et grandiose ».

Cette entrée sur scène, si attendue par ses fans, elle l’a faite. Il est 21 heures, ce vendredi 7 juin pour son premier des neuf concerts, la lumière d’ambiance de l’arena, presque remplie à bloc, se tamise. L’ambiance monte. Un grand lustre de trois anneaux de lumière se décompose, tous les regards sont rivés sur lui. Soudain un autre anneau descend lentement avec la chanteuse aux plus de trente ans de carrière.

Mylène Farmer a fait son arrivée par le toit de l’arena en descendant suspendue à un grand anneau – Defense-92.fr

Le show débute et les titres se succèdent. Une vingtaine au total. Les fans reprendront en chœur ses nouveaux morceaux dont « Interstellaires » et « Rolling Stones » mais aussi des tubes les plus connus comme « Sans Contrefaçon », « Pourvu Qu’elles Soient Douces » ou encore « Je Te Rends Ton Amour ». Elle reprendra en duo virtuel avec Sting son titre « Stolen Car ». Durant deux heures l’artiste de 57 ans enchaîne les chorégraphies avec son armée de danseurs.

Lorsque Mylène entonne son célèbre « Ainsi Soit Je », l’ambiance se veut plus intime. Une grande jetée apparait avec un pianiste à son extrémité et lentement elle le rejoint. Ses fans l’acclament, lui tendent les bras, elle répondra en s’approchant d’eux. La communion entre l’artiste et ses fans est là. Elle leur adressera quelques mots : « Je voudrais que chacun d’entre vous soit avec moi sur scène. Merci infiniment de m’accompagner depuis si longtemps ».

Mylène Farmer était attendue par ses fans depuis sa dernière tournée en 2013 – Defense-92.fr

Comme elle l’avait promis, la scène est l’élément central du concert. Tout au long de la soirée elle évolue, les éléments de décor où sont placés les écrans se construisent et se déconstruisent habilement. Au milieu de la soirée Mylène Farmer reprend son envol avec ses danseurs. Trois grandes structures se mettent à l’éviter au-dessus de la foule pendant qu’elle chante « Désenchantée ». La mise en scène de la valse des décors est savamment orchestrée dans un ballet parfaitement millimétré. Après deux heures de show, Mylène Farmer entame un dernier titre, ce sera « L’Horloge » avant de disparaitre lentement dans un décor de feux.

Durant tout le concert la scène évolue en se construisant et déconstruisant – Defense-92.fr

Ce show, tant attendu par les fans après sa dernière tournée de 2013, semble avoir fait leur bonheur. « C’était une très belle rétrospective avec de très bons nouveaux morceaux. « Pour une première, c’était un très bon show », confie Dimitri. Fan de la première heure ce quarantenaire n’a pas hésité à casser sa tirelire pour assister aux neuf dates. « Je vais alterner le show de différents points de vue. Ça m’a coûté un certain budget, sourit-il. « C’était mon premier concert de Mylène Farmer, j’ai profité d’être à Paris pour y aller et je ne regrette pas du tout », ajoute Myriam. « Il y avait une très bonne réorchestration des chansons, de beaux costumes », estime pour sa part Tonny. Mais ce fan dit regretter l’avancement de la scène dans la fosse or. « Le gros défaut c’est que l’on est écrasé par les vigiles ».

Pour tous ceux qui seraient tentés de venir voir le show, quelques places sont encore disponibles pour les prochaines dates. La série de neuf concerts prendra fin le samedi 22 juin prochain. Pour réserver c’est ici.

Mylène Farmer va donner une série de neuf concerts à la Paris La Défense Arena – Defense-92.fr