Le ronronnement incessant des groupes frigorifiques de la tour Marchand va continuer à peser sur les nerfs de ses riverains dont Philippe Gambini, l’un des fers de lance de la contestation. Depuis de nombreuses années déjà la quiétude du voisinage de cette tour occupée par RTE est perturbée par la présence de groupes frigorifiques sur le toit du bâtiment qui génèrent des nuisances sonores.

Alors que l’affaire traine en justice depuis plusieurs années déjà, les habitants des résidences proches de la tour RTE, dans le quartier du Faubourg de l’Arche pensaient en avoir fini du bruit. En janvier dernier le maire de Courbevoie, Jacques Kossowski (LR) avait pris un arrêté municipal qui ordonnait à RTE de payer une amende de 7 500 euros. Mais en plus de cette amende l’arrêté sommait RTE de verser une astreinte journalière de 750 euros tant que la société ne réalisait pas les aménagements acoustiques nécessaires pour limiter les nuisances.

La marie de Courbevoie a fait appel de la décision

RTE qui a toujours contesté être responsable de ces nuisances sonores rejetant la faute sur son propriétaire, la société LBO, a contesté cet arrêté. Et le juge du Tribunal administratif a donné raison à RTE en suspendant l’arrêté de la mairie de Courbevoie. « RTE est dans l’impossibilité de réaliser des travaux sur les groupes frigorifiques sans l’accord du propriétaire ni faire obstacle aux opérations d’expertise », a souligné le président du tribunal administratif. Il a estimé que la commune de Courbevoie, avec cette astreinte de 750 euros, portait atteinte à la situation de RTE, qui ne peut échapper à la sanction qu’en cessant d’exploiter sa plateforme informatique indispensable au fonctionnement du service public qu’elle assure.

De son côté la ville de Courbevoie a décidé de faire appel de la décision du Tribunal administratif pour mettre enfin un terme à ces nuisances. En attendant les habitants devront donc prendre leur mal en patience et pourraient devoir attendre la fin de l’année 2020 date à laquelle leur bruyant voisin déménagera.