Les habitants s’en souviendront longtemps de cette fuite qui a gâché leur mois de juillet. Après avoir été privés d’eau pendant près de trois jours à la fin du mois de juillet dernier à cause de la rupture d’une canalisation d’évacuation, les habitants de la tour Gambetta vont devoir mettre la main à la poche. La réparation de cette fuite dont les raisons restent pour l’heure inconnues, va coûter cher, très cher aux quelques 300 logements de cette tour de 37 étages située dans le quartier Regnault à Courbevoie.

Si des travaux d’urgence ont été menés permettant un retour de l’eau, les travaux de réparation ne débuteront que durant la première quinzaine de septembre et s’élèveront selon Le Parisien à près de 75 000 euros. Car pour le syndic de la tour il n’est pas possible de changer le tuyau à l’identique puisque depuis, le Square Henri Regnault où passe l’évacuation a été refait en 2013 et de nombreux arbres ont été plantés. Un autre chemin a dû être trouvé et il va falloir casser et refaire une dalle. Ce qui implique donc une opération onéreuse.

« On ne peut pas prouver que le tuyau, qui était assez vétuste, s’est cassé à cause des nombreux travaux du square, donc Paris La Défense ne va pas régler la facture. L’assurance non plus ne prend pas en charge ce genre d’événement. C’est malheureusement aux copropriétaires de payer », explique au Parisien Olivier Bois, du cabinet Atrium, gestionnaire du syndic des copropriétaires de la tour.