Très minéral à sa naissance le quartier d’affaires poursuit sa végétalisation. Depuis quelques années Paris La Défense (PLD), l’établissement d’aménagement et de gestion de La Défense mène un vaste chantier. L’objectif : amener plus de végétal sur une dalle en béton. Et après avoir ouvert plusieurs potagers, dont le dernier dans le quartier Boieldieu, l’établissement s’apprête à lancer dans quelques semaines un nouvel écrin de verdure.

Au cœur de l’esplanade, le long de l’axe historique Paris La Défense a lancé en juin dernier une nouvelle étape du verdissement lançant son ambitieux programme « Le Parc ». Sur un millier de mètres carrés l’aménageur a donc fait place à la verdure. Et à quelques semaines de son ouverture, habitants et salariés étaient invités mercredi dernier à dérouler les derniers mètres de la pelouse qui tapisse désormais la dalle sur environ 365 mètres carrés. A ce grand rectangle vert s’ajoutent huit autres rectangles plus petits -totalisant tout de même 110 mètres carrés- composés de diverses plantations de bulbes avec des plantes persistantes et des variétés du bassin parisien.

« C’est un projet qui a démarré en 2016 », précise Carolina Foïs, la paysagiste en charge de l’opération. Ce verdissement n’aura pas été d’une grande simplicité. Paris La Défense qui s’est entouré de l’Atelier Foïs a dû faire face à plusieurs complexités. Car il n’a pas fallu simplement retirer les anciennes dalles de béton et déverser de la terre. Entre la grande dalle de béton et les petites dalles de bétons il a fallu combler de 50 centimètres à 1,50 mètre de vide par du polystyrène, un matériau peu couteux et léger. Et comme pelouse et plante ne poussent pas sur cette matière, une couche de substrat léger composé d’un mélange de débris de parpaings en béton cellulaire, de sciure de bois et de tourbe a été déversé.

Une végétalisation qui va se poursuivre sur l’esplanade

« C’est beaucoup mieux qu’avant. C’est plus vert », confie Christophe, un habitant de la tour Eve venu découvrir cet écrin vert. Un avis que partage cette autre riveraine. « Je trouve que c’est parfait, ça permet d’intégrer du végétal », rajoute Mireille qui vit dans la résidence Neuilly Défense. Mais l’habitante s’inquiète de ce qui va se passer lorsque que le soleil se couchera et que certains investiront la pelouse pour des soirées bruyantes. D’ici cet été la pelouse évoluera. Les habitants et salariés seront invités à la décorer de plantations comme des tulipes de quoi éviter que ce pavé vert ne se transforme en terrain de foot.

Et Paris La Défense ne compte pas en rester là et va poursuivre son programme. En attendant des travaux plus lourds, l’établissement va s’atteler à apporter de la verdure entre le futur complexe de restauration Table Square et la Place Basse végétalisée en 2016. A terme avec Le Parc ce sont quelques sept hectares de dalle qui doivent être végétalisés du Bassin Takis à la Fontaine Agam.

Ce nouvel écrin de verdure s’étend sur le bas de l’esplanade – Defense-92.fr