Le cabinet Mazars, commissaire aux comptes de l’Epadesa, vient de certifier « sans réserve » les comptes 2016 de l’aménageur. Dans un communiqué l’établissement public qui doit fusionner prochainement avec Defacto, le gestionnaire du quartier se félicite « de la qualité de sa gestion menée lors d’un exercice qui s’est distingué par son dynamisme et les prises de position de grands acteurs pour les années à venir » et précise qu’il est le seul des établissements publics d’aménagement à demander la certification de ses comptes.

L’année dernière le chiffre commercial de l’Epadesa aura cumulé 113 millions d’euros pour un résultat net de 18,7 millions d’euros et des encaissements de 130 millions d’euros. Cette même année l’établissement aura engagé 76 millions d’euros en travaux d’aménagement.