Alors que le coworking a le vent en poupe depuis quelques années à La Défense avec l’arrivée de nombreux acteurs telles que Wojo (ex Nextdoor), Space ou encore Kwerk et bientôt WeWork, le secteur des salles de réunion à la location est lui aussi en pleine révolution. Devenus tristes et ringards ces espaces de séminaires et réunions ont de quoi préoccuper leurs actuels opérateurs.

Car un petit nouveau est bien décidé à venir casser les codes de ces espaces prisés par les entreprises pour leurs événements internes. Ce nouveau c’est Comet. Fondée en septembre 2016 par Maxime Albertus, Nicholas Findling et Victor Carreau, cette start-up entend révolutionner le secteur en offrant des espaces complètement atypiques. Fini donc les salles austères avec tables et chaises alignées comme une salle de classe.

La décoration a été particulièrement soignée avec cette Jeep exposée au beau milieu de l’espace de restauration – Comet

Et c’est à La Défense que la jeune pousse a choisi d’implanter le 2 décembre dernier son quatrième centre parisien après ceux de Ternes, de la Place des Victoires et de l’Etoile. Installé dans Cœur Défense, le plus grand ensemble immobilier d’Europe, Comet a pris ses marques sur 3 500 mètres carrés au 23ème et 24ème étage. Dès leur arrivée les visiteurs sont plongés dans une ambiance complètement inédite.

Au 23ème étage c’est dans un Oasis que l’on pénètre. Lieu de vie et de rencontre c’est ici que sont accueillis les visiteurs de Comet et qu’ils pourront se restaurer. La décoration soignée permet de partir en voyage. Les poteaux en béton sont habillés de végétation tandis qu’une grande cabine de montgolfière trône au milieu de l’espace. A l’étage du dessus la configuration est la même mais pas la déco. C’est dans la canopée que l’on pénètre. Et à son cœur on  découvre un objet complètement insolite : une Jeep de la seconde guerre mondiale. Dépaysement assuré. D’autant plus que ça ne s’arrête pas là. Moto side car, siège d’avion, télécabine,… tout est fait pour vous faire voyager dans ces espaces hors-norme.

Vingt-huit salles de réunions sur deux étages

Les vingt-huit salles de réunions -car oui après tout c’est pour ça que l’on vient- sont toutes autant soignées en décoration mais surtout équipées de tout les standards actuels (écrans, projecteurs,…). Toutes sont exposées à la lumière du jour avec des vues dégagées. Elles peuvent accueillir de deux à 150 personnes selon la salle et leur configuration.

Ce centre est composé de 28 salles pouvant accueillir de 2 à 150 personnes – Comet

« Nous notre concurrent c’est la salle de réunion d’hôtel qui est en sous-sol. Notre positionnement est de proposer le service client de l’hôtellerie haut de gamme mais sans chichis avec une offre proche du coworking », explique Victor Carreau promettant une offre de prix plus abordable.

L’offre de Comet est plutôt simple et propose une prestation clef en main. La première offre est à 80 euros par personne (HT) pour une demi-journée. Elle comprend en plus de l’accès à la salle un petit-déjeuner, une pause sucrée à volonté et une pause express au Wellness. La seconde offre est à 95 euros par personne (HT) et englobe le déjeuner. Enfin une offre à la journée à 125 euros par personne (HT) englobe toutes ces prestations.

L’objectif pour Comet est désormais de grandir. La startup vise désormais la trentaine d’établissements en France et en Europe.

Une télécabine vient également décorer ce centre atypique – DR