L’arena ne vibrera pas au rythme des plus grands artistes dans les prochains mois. La tenue des prochains concerts programmés en mai, juin et juillet prochains à la Paris La Défense Arena était plus qu’incertaine. Leur sort est désormais scellé. La prolongation du confinement à cause du Coronavirus (Covid-19) et la déclaration d’Emmanuel Macron d’interdire « tous les festivals » et donc les concerts jusqu’à la mi-juillet vient confirmer l’annulation des futurs concerts.

La grande enceinte, terre du Racing 92 devait accueillir les concerts de Paul McCartney le 26 mai, The Hella Mega Tour avec les groupes Green Day, Fallout Boy et Weezer le 13 juin, Céline Dion et son marathon de six concerts du 26 juin au 4 juillet et Iron Maiden le 11 juillet.

Pour l’heure, ni la Paris La Défense Arena, ni les organisateurs n’ont indiqué si les différents concerts seraient reportés à une date ultérieure ou tout bonnement annulés. Aucune procédure de remboursement n’a encore été ouverte pour ces concerts.

Si les prochains concerts ne pourront donc pas se tenir à leurs dates initiales, le rugby est lui aussi impacté. Le tournoi du Top 14 reste interrompu, sans pour l’instant de date de reprise et toutes les rencontres du Racing programmées sont annulées.

La Nuit de la Bretagne qui devait avoir lieu le 7 mars dernier, soit une semaine avant le début du confinement avait déjà dû être annulée à cause du Coronavirus.