Un nouveau cinéma vient de naitre du côté de La Défense, ou plutôt à Nanterre. Après des années de travaux, l’immense projet « Cœur Université » à Nanterre porté par le promoteur Bouygues Immobilier touche à sa fin et son lot de premiers commerces arrive. Après quelques semaines de retard liées à des difficultés d’ouverture, le CGR de Nanterre Université a enfin ouvert ses portes ce vendredi 28 février et accueilli ses premiers spectateurs.

Le grand hall d’entrée du CGR dispose de plusieurs bornes d’achat – Defense-92.fr

Situé à deux pas de l’université Paris X et de la gare de Nanterre Université, au pied de l’un des nouveaux immeubles de bureaux du quartier, ce grand cinéma compte dix salles pour 1 448 fauteuils répartis sur trois étages. Dès l’entrée les spectateurs pénètrent dans un hall spacieux où sont disposés neuf bornes d’achats de billets. Les plus réfractaires aux bornes -ou ceux qui doivent payer en espèce et/ou présenter un justificatif- peuvent se diriger vers les caisses traditionnelles. Juste à côté prend place un vaste comptoir à confiseries où sont vendus les traditionnels popcorns, sodas, gâteaux et autres bonbons. Et pour aller plus vite des bornes permettent de commander les achats à l’avance.

Un grand comptoir de confiserie propose popcorns, sodas, gâteaux et bonbons – Defense-92.fr

Une fois leurs places achetées et le plein de victuailles fait, les spectateurs doivent se diriger vers l’une des dix salles. Et là c’est une première en France. Pour le contrôle des tickets CGR a misé sur l’installation de portiques de contrôle, un peu comme dans le métro.

Le contrôle des tickets se fait à l’aide de portillons automatiques- Defense-92.fr

La plus petite des salles comporte une soixantaine de fauteuils tandis que la plus grande en totalise 390 et est équipée d’un écran d’une base de dix-huit mètres. Toutes les salles proposent également quelques fauteuils « duo ». Parmi cette dizaine de salles, quatre sont équipés de projecteurs laser 4K et les six autres de projecteurs laser HFR. Une se distingue particulièrement : c’est la 4 avec son concept « ICE » pour « Immersive Cinéma Expérience ». Développé spécialement par le groupe rochelais CGR, le concept ICE est déjà déployé dans trente-cinq salles en France (dont une aux États-Unis) et le sera bientôt au Emirat Arabe Unis. Contrairement aux salles de Gaumont et Pathé avec leurs fauteuils dynamiques, CGR mise sur le confort de ses spectateurs.

La salle 1, est avec ses 390 fauteuils la plus grande du complexe CGR de Nanterre – Defense-92.fr

Cette salle premium de 90 places se veut être la « définition même de l’excellence technologique et de confort » avec un projecteur laser 4K, la version « studio » du son Dolby Atmos et des fauteuils « club » inclinables dotés de prises USB et de chargeurs de smartphone à induction. Mais c’est avec ces panneaux lumineux latéraux que CGR fait la différence. Fonctionnement sur le principe de la technologie « Ambilight » de Philips, CGR a disposé des panneaux lumineux latéraux « LightVibes », développés par la société de technologie néerlandaise. Ces écrans verticaux placés des deux côtés de l’écran d’une base de dix mètres promettent d’offrir un prolongement de l’image, ou plutôt une meilleure immersion lumineuse.

La salle « ICE » du CGR de Nanterre – Defense-92.fr

Grace à la numérotation des fauteuils, les spectateurs peuvent réserver la place de leur choix en ligne sur le site web de CGR, l’application mobile ou directement au cinéma. Avec sa salle ICE, CGR fait aussi revivre le métier d’ouvreur. A l’entrée les spectateurs sont accueillis par un membre du cinéma qui va alors les placer. « A l’intérieur on retrouve des bandes annonces exclusives aux formats ICE Immersive », explique Guillaume Ligneron, le directeur du CGR de Nanterre. Si cette salle est destinée avant tout aux grands blockbusters, toutes les productions Disney (Star Wars, Marvel,…) ne sont pas compatibles avec le système « LightVibes ». « Les spectateurs peuvent quand même profiter de tous les autres services », tempère Guillaume Ligneron. Mais pour accéder à la salle ICE il faut mettre la main à la poche et débourser 16 euros, contre 10,50 euros pour une place au tarif normal.

Les fauteuils de la salle « ICE » sont tous inclinables et dotés de prise USB et de chargeur à induction – Defense-92.fr

L’ouverture du CGR de Nanterre s’est accompagnée de la création d’une quinzaine d’emplois -qui pourront augmenter durant les vacances scolaires- chapeautés par trois directeurs. A cela s’ajoutent ceux des prestataires pour la sécurité et le ménage.

Avec son nouveau temple consacré au septième art, CGR ambitionne désormais de se faire une place dans une ville de Nanterre en pleine mutation et surtout grappiller des parts de marché à son rival, l’UGC Ciné Cité du Westfield Les 4 Temps ouvert en avril 2006. « On n’arrive pas pour les concurrencer mais on va y être obligés, admet Guillaume Ligneron. Je pense qu’il y a la place pour deux multiplexes. On peut cohabiter ».

« L’objectif annuel de fréquentation sur ce cinéma est de 450 000 spectateurs », ambitionne l’exploitant qui a investi près de huit millions d’euros sur ce projet initié à l’origine par Cap’Cinéma, groupe racheté en 2017 par CGR.

Le CGR de Nanterre est dirigé par Guillaume Ligneron – Defense-92.fr

Pour se distinguer du mastodonte UGC du quartier d’affaires, le rochelais CGR entend miser sur une clientèle d’étudiants et familiale en proposant des séances spéciales avec des ciné-débats par exemple. Alors qu’UGC mise essentiellement sur des diffusions en Version Originale (VO) pour ses films, CGR va proposer des films aussi bien en VO qu’en Version Française (VF) tout au long de la journée.

Le CGR de Nanterre est ouvert tous les jours et les premières séances débutent dès 9h30 le matin. Côté tarifs, la grille est plutôt étoffée avec des offres pour les moins de 16 ans à 5,40 euros la place, pour les étudiants et moins de 26 ans à 6,90 euros ou encore pour les séances avant midi à 6,90 euros. Le tarif normal d’une place est à 10,50 euros. Si CGR ne propose pas de carte de cinéma illimité, il est possible d’acheter des cartes de cinq, dix ou quinze places. La programmation est à retrouver sur le site internet de CGR.

La salle 4 avec sa soixantaine de places est la plus petite du complexe CGR de Nanterre – Defense-92.fr