Quelques années après la rénovation de l’immeuble Ampère, son voisin, l’ex-City Défense subit lui aussi le même sort sous l’impulsion de son propriétaire le groupe La Française (le promoteur Sogeprom –dont le siège est situé dans l’immeuble Ampère– est propriétaire le temps des travaux). Pour mener ce changement de look, l’investisseur s’est entouré comme pour Ampère de l’agence Ateliers 2/3/4/ pour assurer la mutation de ce bâtiment datant du début des années 80. Rebaptisé Watt en écho à son voisin, le chantier du bâtiment lancé au début de l’année 2019 avance bien malgré quelques mois de retard à cause du premier confinement.

Menés par Léon Grosse, les travaux vont désormais entrer dans une nouvelle phase après la fin du gros-œuvre courant décembre. La pose des façades va elle débuter incessamment sous peu pour s’achever en mai 2021. Les travaux des corps d’états techniques et architecturaux vont progresser à l’intérieur des dix niveaux du bâtiment qui développera 12 000 mètres carrés dont 10 150 mètres carrés de bureaux.

La rénovation du Restaurant Inter-Entreprises (RIE) commun aux immeubles Ampère et Watt va impacter légèrement le boulevard circulaire où un feu tricolore temporaire sera installé – Defense-92.fr

Très bruyant… les nuisances sonores vont se poursuivre durant tout le mois de décembre. « La prochaine période de gêne au niveau sonore sera la démolition des dernières poutres de façade ainsi que la démolition du plancher pour la création de l’escalier gradin », préviennent les équipes du chantier qui assurent aux riverains que « tout sera mis en œuvre pour limiter les nuisances ».

Parallèlement le chantier de rénovation du Restaurant Inter-Entreprises (RIE) commun aux immeubles Ampère et Watt, situé à leur pied, est lancé par l’entreprise général Pradeau Morin. Après avoir curé les lieux, les travaux de tous les corps d’état débuteront à la fin de l’année et devraient s’achever à la fin de l’année prochaine. Ce chantier dans le chantier aura des conséquences sur le boulevard circulaire qui borde l’ensemble immobilier. Le trottoir de gauche (dans le sens de circulation) du boulevard circulaire est désormais condamné de la caserne des pompiers jusqu’au carrefour avec la rue Henri Regnault. D’ici peu de temps un feu de circulation provisoire sera mis en place pour permettre la sortie des camions comme cela avait été déjà le cas lors de la rénovation de l’immeuble Ampère.

A l’issue des travaux de rénovation, à la fin de l’année prochaine, les passants pourront bénéficier aux pieds des deux immeubles d’un nouveau passage plus doux, arboré de diverses plantations entre le boulevard circulaire et la rue Henri Regnault.

La rénovation de l’immeuble Watt est menée par Léon Gross tandis que celle du RIE commun deux aux immeubles est réalisé par Pradeau Morin – Defense-92.fr