La future gare Eole de La Défense a été prime ou du moins ce sont ses concepteurs qui viennent d’être récemment récompensés. L’édition 2019 du Grand Prix National de l’Ingénierie a été décerné au groupement Setec TPI, Setec Terrasol, Duthilleul, Arep et Anteagroup pour leur travail de conception de la nouvelle gare du RER sous le Cnit.

Cette « gare cathédrale », véritable prouesse technique et architecturale pour les ingénieurs sera un élément central du prolongement d’Eole vers Mantes-la-Jolie via La Défense. L’ouvrage enterré sous le plus vieux bâtiment du quartier d’affaires représentera un volume monumental d’une centaine de mètres de long pour une largeur de trente-trois mètres et pourra atteindre une hauteur de quinze mètres dans sa partie la plus haute.

Lancée en 2016 la première étape des travaux, et pas des moindres, a consisté à consolider le Cnit en reprenant une partie de sa charge puis réaliser une soixantaine de méga poteaux. Dans quelques semaines le chantier entrera dans une nouvelle phase avec la réalisation de l’immense dalle de béton qui fera office à la fois de radier pour la retransmission de charge des pieux sur les nouveaux méga poteaux mais aussi du toit de la gare. Viendra ensuite la longue étape visant à creuser sous cette dalle de béton et évacuer les quelques 200 000 mètres cubes de terres afin de faire émerger la gare cathédrale. Et c’est enfin un fois cette étape franchie que l’aménagement intérieur de la gare pourra être mené avant son ouverture aux voyageurs à la fin 2022.

Pour rappel : le prolongement d’Eole se fera en deux étapes : la première en 2022 avec l’ouverture des trois nouvelles gares de Porte Maillot, La Défense et Nanterre-la-Folie puis en 2024 avec le tronçon allant jusqu’à Mantes-la-Jolie.

Créé en 2006, le Grand Prix National de l’Ingénierie récompense chaque année des équipes ayant concouru à la conception, soit d’un produit soit d’un projet remarquable dans le domaine de l’industrie ou de la construction. Le concours a été conçu et réalisé par Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire ; la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l’Économie et des Finances, et en association avec le groupe Le Moniteur.