Le pôle universitaire Léonard de Vinci vient de nommer Samir Yahiaoui à la tête de la majeure Mécanique Numérique et Modélisation de son École Supérieure Ingénieurs Léonard de Vinci (ESILV).

Titulaire d’un Doctorat en Mécanique des fluides à l’Université Pierre et Marie Curie (Sorbonne Université -Paris 6) en 2008, Samir Yahiaoui a effectué ses travaux de recherche au Laboratoire de Physique et Mécanique des Milieux Hétérogènes (PMMH-ESPCI) et qui concernent la modélisation analytique du transport de petites particules par un écoulement de fluide visqueux. Samir Yahiaoui a toujours enseigné, parallèlement à ses activités de recherche. Il a démarré sa carrière d’enseignant en 2000 au Rectorat de Créteil en tant que Professeur de Mathématiques et de Physique. En 2006, il a rejoint l’université PARIS 1 – Panthéon-Sorbonne pour y dispenser les Mathématiques et les Statistiques. De 2009 à 2012, il était Professeur de Mathématiques à SCIENCES PO – Paris 7 (Master in International Economic Policy). Puis, de 2010 à 2013, il a été chercheur en Post-Doc sur un projet gouvernemental FUI au Laboratoire de Physique Thermique (ESPCI) avant de rejoindre l’ESILV en 2014 comme Enseignant-Chercheur en Mécanique des fluides et Responsable des projets d’année 1.

La Majeure Mécanique Numérique et Modélisation de l’ESILV, forme des futurs ingénieurs aptes à concevoir, développer, et dimensionner de nouveaux produits et systèmes complexes. Elle a été fondée sur la modélisation et la simulation numérique permettant la compréhension de la chaîne complète pour la conception numérique : interaction avec l’environnement, modélisation et outils numériques, optimisation dynamique, approches multi-physiques et multi-échelles.

Cette filière contribue à produire les ingénieurs de demain à très fort potentiel technique, créatif et comportemental dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, et des transports (conseil, industrie, énergie, bâtiment).

Les étudiants qui suivent cette filière en quatrième année peuvent ensuite, en cinquième année, choisir de se spécialiser dans l’une des quatre options : Aéronautique, Automobile & transport terrestre, industrie 4.0 et Smart building and cities.

Samir Yahiaoui prend la tête de la majeure Mécanique Numérique et Modélisation de l’ESILV – DR