L’immense musée à ciel ouvert s’enrichit d’une nouvelle œuvre. Alors que s’ouvrira le 26 juin prochain la troisième édition des Extatiques, La Défense vient d’intégrer à son patrimoine culturel « La voiture Lampadaire », issue de la seconde édition. Probablement la plus originale de l’édition 2019 des Extatiques, cette œuvre sortie tout droit de l’imagination de l’artiste Benedetto Bufalino a retrouvé le quartier d’affaires. L’établissement public Paris La Défense qui vient de l’acquérir l’a installé non loin de la Grande Arche, dans le quartier Valmy juste en face de l’immeuble de Spaces.

L’artiste Benedetto Bufalino est à l’origine de cette oeuvre renversante – Defense-92.fr

Perché sur un grand lampadaire de quatre mètres, l’artiste a tout simplement placé une Peugeot 406 blanche, retournée sur son toit. Et à la tombée de la nuit le véhicule s’illumine tout comme le lampadaire. Une œuvre qui surprend et qui a une symbolique pour son créateur. « Je suis contre la voiture, il faut arrêter cette pollution. », lâche Benedetto Bufalino au guidon de son vélo. L’artiste engagé dit ainsi vouloir détourner l’usage des véhicules en faisant des lampadaires avec. Mais pas que… Benedetto Bufalino est déjà à l’origine de la transformation de nombreux objets en oeuvres d’art. Il a notamment crée une piscine à partir d’un bus ou encore une table de ping-pong sur une voiture retournée.