La liste des boutiques en difficultés s’allonge au Westfield Les 4 Temps. Quelques semaines après la fermeture de l’immense boutique New Look et à un peu plus de six mois de la disparition programmée du Castorama, une autre enseigne emblématique s’apprête à faire tomber le rideau. Le géant de l’habillement américain Gap qui fait face à la concurrence des marques comme Primark, H&M, Zara, ou même les sites de vente de vêtements en ligne a annoncé un vaste plan de restructuration pour tenter d’enrayer la chute de ses ventes.

L’enseigne va fermer dans les prochaines semaines huit de ses vingt-huit boutiques françaises, comme l’a révélé un article du Monde. Après avoir déjà mis un terme à celle du centre commercial Créteil-Soleil fin août, la marque américaine va baisser le rideau de trois autres points de vente parisiens d’ici fin septembre : rue de Rivoli, passage du Havre et boulevard Saint-Michel. En octobre prochain c’est le grand magasin du centre commercial Westfield Les 4 Temps qui est programmé. Suivront l’année prochaine les boutiques de la rue Saint-Denis, du boulevard des Capucines et de l’emblématique avenue des Champs Élysées, le vaisseau amiral de Gap en France.

Ces fermetures vont s’accompagner d’un vaste plan social. Selon le site FashionNetwork.com, un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) touchant 250 postes qui a fait l’objet de longues négociations a été signé en août dernier entre la direction et les représentants du personnel.

Ces fermetures font suite au plan de restructuration annoncé en février par Art Peck, le PDG de l’enseigne qui compte fermer 230 points de vente dans le monde. Le groupe avait alors annoncé vouloir scinder le groupe, Gap Inc., en deux unités, en distinguant The Old Navy, son magasin d’habillement bon marché, de ses chaînes Gap, Banana Republic, Athleta et Hill City.