Le retour de l’idée d’un projet de télécabine à La Défense

L’Epadesa a fait resurgir cette vieille idée de créer une liaison par télécabines sur La Défense. Des réflexions autour de ce moyen de transport sont actuellement étudiées par l’établissement.

Le projet de télécabine de Pomagalski en 1968 - Poma

C’est un vieux projet qui trotte dans la tête des ingénieurs et urbanistes de l’EPAD, depuis plusieurs décennies. L’idée de créer des liaisons aériennes par câbles dans le quartier de La Défense, n’est franchement pas nouvelle. Déjà à la fin des années 60, Jean Pomagalski, fondateur de la société Poma, entreprise française spécialisée dans les remontés mécaniques, avait imaginé des télécabines à La Défense le long du boulevard circulaire nord (image d’illustration). En 1996, Michel Kajdan, un habitant de Puteaux rêvait à son tour de la construction d’un téléphérique pour relier la mairie de Puteaux à la place de La Défense.

L’Epadesa (ex Epad) a fait ressortir cette vieille idée. Selon une information du Figaro, l’établissement d’aménagement de La Défense Seine-Arche étudie la possibilité de créer une liaison entre le bas de La Défense depuis la Seine jusqu’au quartier des Groues à Nanterre avec plusieurs arrêts dont un à La Grande Arche et un à l’Arena 92, actuellement en construction.

Si le projet n’est pas qu’un rêve pour l’Epadesa, il n’en n’est cependant qu’aux prémices. « Ce n’est qu’une possibilité » explique t- on à l’établissement qui étudie ce projet de liaison qui serait infiniment moins coûteux qu’une liaison souterraine.

Si l’idée peut faire sourire, elle n’est pas si farfelue que cela. De nombreuses grandes villes dans le monde se sont dotées de ce mode de transport. A New-York, les habitants et touristes peuvent survoler l’East River, le long du Queensborough Bridge pour passer de l’ile de Manhattan à Roosevelt Island en utilisant le Roosevelt Island Tram, un téléphérique. En Colombie ce système a également été développé en milieu urbain dans la ville de Manizales en 2009, sans compter certaines expositions universelles et internationales comme celle de Montreal en 1967, Séville en 1992 ou encore Hanovre en 2000 qui avaient opté pour des télécabines.