Au Supercross les motos ont fait vibrer la U Arena

Quelques 40 000 personnes ont assisté les 18 et 19 novembre dernier au grand retour du Supercross à Paris qui était pour la première fois organisé dans la toute nouvelle U Arena.

La première édition du Supercross a rassemblée quelques 40 000 spectateurs à la U Arena - Defense-92.fr

Pour son premier rendez-vous à la U Arena le Supercross a tenu sa promesse. Pendant deux jours ce grand show de motos a attiré les samedi 18 et dimanche 19 novembre quelques 40 000 spectateurs. Le Français Marvin Musquin s’est imposé et a été sacré « King of Paris » à l’issue des deux journées de compétition.

« La piste était vraiment exigeante. Avec des adversaires comme Cole Seely, Zach Osborne ou Dean Wilson il a fallu rester très concentré pour s’imposer. Je suis vraiment très heureux de gagner à Paris, le public a été génial et cette salle de la U Arena a donné une dimension extraordinaire à l’événement », a confié Marvin.

Cinquièmes et sixièmes, Cédric Soubeyras et Fabien Izoird ont complété le succès de Musquin et permettent à l’Equipe de France de s’imposer au classement Inter Nations.

Dans la catégorie SX2 Yannis Irsuti est le nouveau « Prince de Paris » et reste leader du championnat de France.

Un spectacle grandiose qui demande plusieurs jours de montage. Car transformer la U Arena en l’un des plus grands stades de Supercross aura été un véritable défi technique pour les organisateurs qui ont débuté le montage le dimanche 12 novembre. Après avoir protégé la pelouse synthétique qui accueillera les matchs de rugby, par une couche de caillebottis en pvc sur laquelle viennent se fixer des bâches pour empêcher qu’un seul grain de terre ne s’infiltre par les fentes, quelques 11 000 mètres carrés de plancher en bois ont été nécessaires, mobilisant quatre semi-remorques et trente personnes pour l’installer. Enfin, 4 000 m3 de terre livrés par plusieurs dizaines de camions durant plusieurs nuits ont été déployés pour constituer la grande piste.

Le démontage du show aura lui été encore plus rapide puisque les organisateurs ont dû rendre le stade sans un grain de terre ce lundi pour 7 heures afin de préparer le terrain pour le tout premier match de rugby qui verra l’équipe de France affronter le Japon le 25 novembre.

4 000 m3 de terre ont été déployés pour constituer la grande piste du Supercross – Defense-92.fr