Le Starbucks du Faubourg de l’Arche fermera en mai

Courant mai le Starbucks Coffee du Faubourg de l'Arche fermera définitivement ses portes au grand dam des clients et ce malgré une pétition.

Le Starbucks Coffee du Faubourg de l'Arche en avril 2016 - Defense-92.fr

La pétition et les courriers n’y ont rien changé. Cette fois-ci c’est sûr, il va fermer ses portes. Le Starbucks Coffee implanté dans le quartier du Faubourg de l’Arche, à l’angle des avenues Léonard de Vinci et de l’Arche cessera définitivement son activité à la mi-mai. La fermeture qui aurait dû initialement intervenir début février avait été reportée sans date précise à la suite d’une préemption de la mairie de Courbevoie. La ville s’opposait au projet du propriétaire du local d’y implanter un restaurant, préférant conserver à cet emplacement un café ou une offre du même type.

De nombreux clients de l’enseigne américaine avaient exprimé leur opposition à cette fermeture en envoyant des mails à la direction de la chaîne. Une pétition lancée par deux clientes avait même récolté quelques 800 signatures ce qui a « touché » les responsables de Starbucks. Mais en vain.

L’augmentation du loyer et la trop faible fréquentation auront eu raison de ce salon ouvert il y a tout juste neuf ans, le 11 avril 2007. Selon nos informations, pour être rentable ce coffee shop devrait faire 500 ventes par jour alors qu’il n’en n’atteint que 350 à 400.

Les salariés seront eux réaffectés à d’autres établissements du groupe.

Après cette fermeture le quartier de La Défense ne comptera plus que trois établissements de cette enseigne, celui des 4 Temps (Le Dôme), celui de la gare de La Défense (géré en franchise par Autogrill) et celui de Cœur Défense. Ce dernier serait d’ailleurs sur la sellette, pas pour une question de fréquentation car il fonctionne bien mais à cause du prix du bail.

Ce n’est pas la première fois que le spécialiste du café ferme une adresse à La Défense. La chaîne avait fermé en fin 2009 l’établissement du Cours Michelet et en septembre 2015 son kiosque des 4 Temps.

Reste maintenant, à la ville de Courbevoie qui ne souhaite pas voir un énième kebab ouvrir et au propriétaire du local du Faubourg de l’Arche, à trouver une nouvelle offre.