Les tours Sisters décrochent leur permis de construire

La foncière Unibail-Rodamco qui porte le projet des tours Sisters vient d'obtenir le permis de construire.

Les tours Sisters de Christian de Portzamparc - Architecte : 2Portzamparc / Image : L’autre Image

Elles ont décroché leurs autorisations. La foncière Unibail-Rodamco qui porte le projet de construction des tours Sisters à Puteaux en périphérie de Courbevoie sur la place Carpeaux en bordure du boulevard circulaire à l’arrière du Cnit vient d’obtenir le 14 mars dernier via sa SCI « Cnit développement » le permis de construire pour ce projet iconique.

Cette délivrance fait suite à un avis favorable donné au début de l’année par le commissaire enquêteur en charge de l’enquête publique du projet qui s’est déroulé à la fin 2016.

Le projet qui vient remplacer celui de la défunte tour Phare, plus modeste, conçu par Christian de Portzamparc, propose désormais deux tours : une de 200 mètres pour 51 niveaux abritant 70 000 mètres carrés de bureaux et une seconde d’une centaine de mètres pour 31 niveaux avec un hôtel quatre étoiles de 20 000 mètres carrés. Les deux gratte-ciels étant reliés par un pont qui hébergera, un espace de conférence, une salle de sport avec piscine à débordement, une offre de restauration et une terrasse. S’ajouteront également des surfaces de restauration sociale (4 702 mètres carrés) et de commerce (58 mètres carrés).

Un chantier qui pourrait débuter en septembre 2018 et s’achever fin 2021

Après ce feu vert, Unibail-Rodamco espère lancer son projet en blanc pour septembre 2018 pour un achèvement à la fin 2021. D’ici là l’Epadesa, l’aménageur du quartier va réaliser des travaux préparatoires qui consisteront entre autres à déplacer un poste électrique SNCF, dévier divers réseaux on encore démolir une partie de l’ancien viaduc du boulevard circulaire dévié il y a une dizaine d’années pour permettre la construction de la passerelle piétonne.

Reste cependant à savoir si ce calendrier pourra être respecté et qu’aucun recours ne viendra comme pour la tour Phare bloquer le projet. Les potentiels opposants ont en effet deux mois à compter de la délivrance du permis, donc jusqu’à la mi-mai pour lancer une procédure devant le tribunal administratif. Contactée, l’association Village, l’un des anciens opposants de la tour Phare confie qu’elle ne déposera pas de recours car le projet des tours Sisters « respecterait les engagements » -notamment sur le maintien durant le chantier de la passerelle piétonne pour rejoindre le Faubourg de l’Arche- pris par Unibail-Rodamco. La MACSF, propriétaire et occupant d’une partie du Triangle de l’Arche, immeuble voisin du projet -également à l’origine d’un recours contre Phare- dit pour l’heure ne pas avoir pris de décision.

Les tours Sisters de Christian de Portzamparc – Architecte : 2Portzamparc / Image : L’autre Image