La tour Hekla décroche son permis de construire

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les Républicains) vient de signer le permis de construire de la tour Hekla.

Le projet de la tour Hekla - Ateliers Jean Nouvel

Le permis est signé. La tour Hekla conçue par l’architecte Jean Nouvel et portée par le groupement AG Real Estate et Hines vient d’obtenir son permis de construire. La maire Les Républicains de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a paraphé le permis de construire de la future tour de bureaux Hekla qui doit voir le jour à l’horizon 2020 dans le secteur de la Rose de Cherbourg qui sera entièrement réaménagé pour l’occasion.

Cette autorisation délivrée marque ainsi la paix entre la maire de Puteaux et l’architecte français qui avait dû renoncer à construire sa tour Signal en 2010 suite à la crise financière et à la faillite de l’investisseur du projet. L’architecte, malheureux qui n’a encore jamais laissé son empreinte dans le quartier d’affaires avait remporté le concours international de la tour Signal lancé en 2008 par l’Epad (devenu Epadesa). Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui faisait partie du jury avait vivement critiqué le projet de Jean Nouvel qui devait s’ériger dans sa ville parlant d’un bâtiment “lourd” et “gris”, conçu comme un “donjon”. L’architecte avait également du abandonner une vingtaine d’années plus tôt son projet emblématique de la tour Sans Fin.

La tour Hekla, bien moins haute que les tours Signal et Sans Fin culminera à 220 mètres depuis le sol et totalisera 48 étages pour une surface de plancher de 80 000 m². Les travaux devraient débuter -si tout va bien- en 2017 pour une livraison en 2020. Cependant, le permis ne sera totalement valide que si aucun recours n’est déposé d’ici 27 juin prochain, soit deux mois après l’obtention du sésame.