Joëlle Ceccaldi-Raynaud dément avoir eu des lingots d’or sur un compte caché

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (LR) a démenti lors du dernier conseil municipal avoir caché des lingots d'or sur un compte au Luxembourg taclant à plusieurs reprises Christophe Grebert (MoDem) son principal opposant.

Le conseil municipale de Puteaux le jeudi 8 octobre - Grebert

Ambiance tendue, au conseil municipal de Puteaux qui s’est tenu le jeudi 8 octobre. Après six heures d’un conseil municipal assez houleux, la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les Républicains) a répondu au vœu de Christophe Grebert (MoDem) qui lui demandait non pas de « démissionner » mais de se « mettre en retrait de la gestion effective de la ville, tant que la justice n’aura pas rendu son jugement » ainsi que son fils, Vincent Franchi. Le conseil a immédiatement rejeté la demande de l’opposition qui regroupe le MoDem, le PS et les Verts. Cet appel fait suite aux révélations du site internet Mediapart qui a affirmé récemment que la maire aurait caché 102 lingots d’or dissimulés sur son compte au Luxembourg et a retiré en même temps des centaines de milliers d’euros en liquide dans l’affaire du marché du chauffage de La Défense. « Est-ce que vous avez des lingots et où sont-ils ? Où sont les lingots ? » a alors demandé, l’opposant à l’édile avant qu’elle ne lui réponde « Comme je n’en ai pas, je ne peux pas savoir, effectivement. Ce genre de choses, je ne sais pas où ça peut-être ». La maire a également réaffirmé vouloir porter plainte contre Mediapart mais aussi contre le journaliste à l’origine de l’article.

Lors de ce très long conseil qui s’est achevé après une heure du matin, plusieurs passes d’armes ont été échangées entre Christophe Grebert et Joëlle Ceccaldi-Raynaud. La maire lui a ainsi déclaré « Monsieur Grébert, vous n’êtes pas un juge d’instruction, vous n’êtes qu’un petit blogueur (Monputeaux.com); vous instrumentalisez les campagnes de presse, vous organisez la calomnie, vous ne respectez rien, vous vous moquez de la démocratie, personne n’ignore votre médiocrité, ni votre bassesse, j’ai honte pour vous, j’ai presque pitié de vous, je sais que cela tourne à l’obsession, vous devenez sans doute monomaniaque, en psychopathologie le monomaniaque est un patient caractérisé par une préoccupation unique et obsessionnelle : c’est moi. Jour et nuit, je préoccupe Monsieur Grébert. Alors, je vous conseille le centre Dolto (Le centre médical de Puteaux, ndlr), nous y avons de très très bons médecins » tandis que le blogueur ironisait sur « ses lingots ».