Camille Bedin s’invite dans la campagne municipale à Nanterre

La chef de file de la droite à Nanterre, Camille Bedin a annoncé son ambition de briguer un mandat à la tête de la mairie actuellement aux mains de Patrick Jarry.

Camille Bedin en avril 2015 - Defense-92.fr

Une nouvelle candidature pour Nanterre. Quelques jours après son annonce de vouloir briguer un quatrième mandat à la tête de la mairie de Nanterre, Patrick Jarry (DVG) connait déjà le nom de l’une de ses futurs adversaires.

Tout juste une semaine après le lancement de sa candidature, c’est Camille Bedin (LR) qui s’est positionnée samedi dernier dans la course à l’élection municipale de 2020, en marge de la présentation des résultats d’une consultation qu’elle avait lancée.

Lors de sa soirée, la conseillère municipale et départementale des Hauts-de-Seine a présenté les conclusions de la consultation réalisée par les sympathisants et militants de « Changeons Nanterre » auprès de 727 habitants. Ces résultats font apparaitre de forts taux de satisfaction dans plusieurs domaines comme le voisinage, les services publics et le ramassage des ordures. En revanche le stationnement, les incivilités dans les espaces communs et le manque de propreté sont pointés du doigt par le panel.

Si l’opposante se défend d’avoir déjà lancé sa campagne, avec cette réunion aux allures de meeting, la jeune nanterrienne de 33 ans espère prendre sa revanche sur Patrick Jarry qui l’avait battue en 2014 lors des dernières municipales. Car si l’édile avait remporté le scrutin dès le premier tour avec 53,8 % des voix, la candidate des Républicains (alors UMP) avait crée la surprise avec un score de 27,36 %, dans cette ville ancrée à gauche. Pour se démarquer de l’équipe municipale en place, la candidate a mis en avant sa jeunesse expliquant « J’aurai 35 ans en 2020 », relate Le Parisien. Et malgré un mauvais score de 14,13 % lors du premier tour des dernières législatives, la républicaine qui était arrivée seconde du scrutin derrière la candidate En Marche Isabelle Florennes, espère bien cette fois-ci transformer l’essai en prenant le siège de son rival.