Idemia va installer son nouveau QG à La Défense

Le spécialiste français dans la sécurité numérique, Idemia né en 2017 du rachat de Morpho par Oberthur Technologies à Safran installera d'ici la fin de l'année son nouveau siège dans le quartier d'affaires.

Idemia s'installera dans la totalité de l'immeuble T2, actuellement occupé par Engie - Defense-92.fr

Ils selleront bientôt leur union sous le même toit. Idemia, le spécialiste français dans la sécurité numérique et la biométrie, né l’an passé du rachat de Morpho par Oberthur Technologies à Safran installera d’ici le quatrième trimestre son nouveau siège à La Défense.

Actuellement basés sur leurs lieux d’origine, à Issy-les-Moulineaux pour l’ex-Safran Morpho et à Colombes pour l’ex-Oberthur Technologies, ce nouveau QG de 19 000 mètres carrés répartis sur onze étages prendra racine dans l’intégralité de l’immeuble T2 (également appelé B) actuellement occupé par Engie. Implanté dans le quartier du Faubourg de l’Arche à Courbevoie, l’immeuble construit au milieu des années 2000 sera libéré par le géant de l’énergie dans le courant du mois de février. Ce départ précipité d’Engie est dû à une réorganisation interne du groupe, -notamment en raison de la généralisation du télétravail- qui se concentrera désormais uniquement dans le building voisin, la tour T1.

Cette nouvelle implantation d’Idemia devant réunir quelques 1 500 salariés se fera en sous-location auprès d’Engie. Car l’ex-GDF-SUEZ avait, début 2015, renouvelé son bail auprès du propriétaire Gecina (Ivanhoé Cambridge, à cette époque) pour une durée de douze ans le portant jusqu’à 2027. Si Engie conservera sa crèche dans le bâtiment, Idemia aura la pleine jouissance des espaces de restauration de T2 et bénéficiera de place de parkings dans un parc privé.

Cette transaction qui a été réalisée en quelques mois a été chapeautée par JLL qui a conseillé à la fois Engie et Idemia.