Emmanuelle Cosse débarque Hugues Parant le directeur de l’Epadesa

Le directeur général de l'Epadesa, Hugues Parant n'a pas été reconduit à son poste par la ministre du Logement.

Hugues Parant lors du Mipim en 2016 - Defense-92.fr

Il ne sera pas le dernier président de l’Epadesa. A quelques mois de sa fusion avec Defacto qui doit intervenir pour la fin de l’année, l’Epadesa vient de se séparer de son directeur général Hugues Parant. Arrivé en octobre 2013, l’ancien préfet du Var puis de la région Paca qui avait succédé à Philippe Chaix n’a pas été reconduit par la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

Interrogé le ministère de tutelle de l’Epadesa a simplement indiqué que ses fonctions arrivaient à terme le 7 octobre et qu’il n’avait pas été reconduit. Mais en coulisse selon Le Parisien on reproche à l’énarque de soixante ans “son manque d’empressement à fournir les documents ou informations réclamés dans le cadre de la procédure de fusion des deux établissements”.

Jean-Claude Gaillot va assurer l’intérim jusqu’à la fusion

Pour mener à bien la fusion avec Defacto, pour laquelle le vote à l’Assemblée Nationale est toujours en attente, la ministre écologiste a nommé le membre de son ministère Jean-Claude Gaillot.

Suite à cette éviction le conseil d’administration de l’aménageur qui devait se tenir ce vendredi 7 octobre a été annulé.

Le mariage de l’établissement de gestion du quartier et de l’aménageur doit permettre aux collectivités locales dès 2017 de prendre la main sur les décisions d’aménagement et de gestion de la nouvelle structure et surtout d’en assurer le financement. L’Etat aujourd’hui majoritaire de l’Epadesa mais absent de Defacto deviendra alors minoritaire au sein du nouvel établissement qui devrait selon nos informations prendre le nom de “Paris La Défense”.