Defacto veut donner de la vie sous la dalle

Inexploités, oubliés et méconnus…. Defacto veut donner de la vie à plusieurs vides résiduels et d'anciens espaces fermés depuis des années, situés sous la dalle.

Les Cathédrales Englouties en septembre 2015 - Defense-92.fr

Peu de gens le savent mais sous la dalle de La Défense sommeillent 45 000 m² de volumes résiduels inexploités. Plusieurs dizaines d’années après leur construction Defacto, l’établissement de gestion et d’animation de La Défense veut donner de la vie à ces espaces hors du commun et mystérieux. L’établissement indique souhaiter se « réapproprier » ces lieux inexploités en les valorisant et en proposant une programmation tirant parti de leurs spécificités, alors qu’il y a à peine quelques années Defacto (et auparavant l’Epad) ne voyait aucun avenir pour certains de ces espaces.

« Leur emplacement, au cœur de l’axe historique, en fait un pôle d’attractivité naturel pour créer de nouveaux services d’animation du quartier d’affaires, et ainsi diversifier l’usage du site » explique Defacto. « Pour la plupart, destinés aux loisirs, à la restauration, au coworking, …  ces volumes viendront compléter l’offre immobilière du quartier d’affaires et en diversifier les activités » poursuit l’établissement.

Dans les prochaines années cinq espaces situés le long de l’axe historique devraient être valorisés :

Le Plateau : situé sous l’esplanade de La Défense près du bassin Agam, ce volume était précédemment utilisé comme galerie d’exposition puis pour la boutique Serap. L’espace doit être transformé d’ici 2018 pour accueillir une nouvelle offre de restauration haut de gamme.

L'ancienne boutique Serap - Defacto

L’ancienne boutique Serap – Defacto

L’Atelier : occupé par l’artiste Raymond Moretti pendant de nombreuses années, l’Atelier est un immense volume de 800 m² avec une hauteur atteignant 12 mètres abritant Le Monstre de La Défense, œuvre imposante et magistrale sur laquelle l’artiste travailla les dernières années de sa vie. Là encore cet espace se situe sous l’esplanade.

Le Monstre de Moretti - Defense-92.fr

Le Monstre de Moretti – Defense-92.fr

Les Cathédrales englouties : Ces immenses volumes se situent directement sous l’ancien emplacement de la statue de La Défense, également situé le long de l’axe sous l’esplanade. Ces volumes atteignent en son point le plus long de 217 mètres et jusqu’à 37 mètres en largeur. Le tout représente une superficie totale d’environ 4 500 m².

Les Cathédrales Englouties en septembre 2015 - Defense-92.fr

Les Cathédrales Englouties en septembre 2015 – Defense-92.fr

Les Bassins : avec son organisation unique composée d’une passerelle surplombant plusieurs éléments aux allures de grand bassin. Ce volume qui se situe dans la continuité des Cathédrales englouties permet de faire un lien avec le parking Centre Grande-Arche et du pôle transport de La Défense.

Le Bassin des Cathedrales Englouties - Defense-92.fr

Le Bassin des Cathedrales Englouties – Defense-92.fr

Le Belvédère : cet espace en proue de La Défense, construit à l’occasion du prolongement de la ligne 1 du métro offre une perspective sur Neuilly et Paris. Très visible depuis le Pont de Neuilly, ce volume se compose de deux bâtiments symétriques surplombés d’une terrasse. L’un des deux espaces est actuellement occupé par l’ancienne galerie Defacto, l’autre qui aurait dû abriter à son origine un commerce ne fut jamais ouvert.

Le Belvédère - Defense-92.fr

Le Belvédère – Defense-92.fr

Pour valoriser ces volumes, Defacto opère en plusieurs étapes. Dans un premier temps, ce sont les volumes Plateau et Belvédère qui ont fait l’objet d’appels à projet, en juin 2014 et début 2015 respectivement pour une offre de restauration haut de gamme. Le choix du lauréat pour le premier s’est fait fin 2015, et se fera début 2016 pour le second. Parallèlement, en 2015 et 2016, des études sont menées sur les volumes de la Cathédrale, des Bassins et de l’Atelier.