Aménagement des Groues : La SNCF et l’EPADESA signent un protocole sur le foncier

L'EPADESA et la SNCF viennent de signer un protocole foncier portant sur l'aménagement de 19 hectares dans le quartier des Groues à Nanterre.

Le secteur SNCF des Groues en septembre 2015 - Defense-92.fr

C’est un tout nouveau quartier qui devrait sortir de terre d’ici 2025. Après la signature le 9 juillet dernier d’un protocole entre la ville de Nanterre et l’Etat, pour l’aménagement du quartier des Groues à Nanterre, un nouveau protocole a été signé cette fois-ci entre la SNCF et l’EPADESA. Ce dernier a été signé par Hugues Parant, le directeur général de l’Etablissement Public d’Aménagement de La Défense Seine Arche (EPADESA) et Sophie Boissard, Directrice générale de SNCF Immobilier, ce 1er septembre 2015.

Le protocole foncier entre l’EPADESA et le Groupe SNCF établit un partenariat sur la durée, entre l’aménageur et l’entreprise publique, sous l’impulsion de l’Etat. Il permet de mobiliser 19 hectares de foncier public pour la réalisation de logements. Par cet accord la SNCF s’engage aussi dans ce projet de mixité urbaine en prévoyant d’ores et déjà d’y développer pour son propre usage des bureaux et des logements.

D’une surface de 76 hectares, le quartier des Groues qui est situé sur la ville de Nanterre, à l’arrière de la Grande Arche de La Défense, est depuis plusieurs années devenu une friche ferroviaire. L’EPADESA souhaite ainsi faire que l’aménagement des Groues incarne sa stratégie pour les dix ans à venir.

Les ambitions de l’EPADESA et de la ville de Nanterre sont de créer un quartier mixte, composé d’une nouvelle offre de logements, en particulier pour le segment intermédiaire et proposer des bureaux permettant d’accueillir les PME-PMI, startups et des espaces de co-working.

A terme, ce qui est surnommé le onzième quartier de Nanterre accueillera plus de 10 000 habitants, soit 340 000 m² de logements sur une superficie de 37 hectares, ainsi qu’une offre importante de commerces. 200 000 m² de bureaux y seront également développés avec la préservation des activités déjà présentes sur ce site.

Point central du projet: le quartier accueillera dès 2020 la gare Eole du RER E et plus tard en 2025 celle de la ligne 15 du Grand Paris. A plus long terme d’ici 2035-2040 le quartier pourrait également accueillir la gare de la nouvelle ligne Paris-Normandie.

« Ce protocole avec SNCF est indispensable à la mise en œuvre du projet d’aménagement que portent l’EPADESA et la ville de Nanterre sur les Groues » explique Hugues Parant qui parle d’un projet « ambitieux », « innovant », « avant-gardiste », »dans la droite ligne du projet stratégique et opérationnel de l’EPADESA ». Pour le directeur de l’aménageur de La Défense Seine-Arche, le quartier des Groues deviendra un quartier « où il fait bon vivre, hyper-connecté, suscitant la création, l’innovation et l’étonnement. »

« Dans le cadre de notre protocole foncier avec l’EPADESA, la libération de nos emprises ferroviaires va permettre la construction de nouveaux morceaux de ville en première couronne. La SNCF compte bien y développer des programmes de constructions répondant à ses besoins tertiaires et de logements. Le quartier des Groues est appelé demain à un fort développement» confie pour sa part Sophie Boissard.