C’est un énorme contrat qui vient d’échapper à Selecta, probablement l’un des plus importants après la SNCF. Après près de 25 ans de présence, l’entreprise suisse Selecta vient de perdre le contrat des distributeurs automatiques de friandises et de boissons implantés sur le réseau de la RATP. Le spécialiste qui détenait ce juteux marché depuis 1995 n’aura pas réussi à convaincre RATP Travel Retail, la filiale du groupe RATP qui a préféré l’offre de l’italien IVS à l’issue d’un appel d’offres lancé le 15 juin 2018. Ce contrat de dix ans portera sur l’installation de quelques 1 300 distributeurs implantés dans les différentes stations de métro et les gares RER du réseau RATP à partir de janvier 2020.

Dans ces nouveaux distributeurs les voyageurs pourront retrouver en plus des différentes barres chocolatées, paquets de chips, madeleines et autres boissons sucrées dont les informations nutritionnelles seront désormais mieux indiquées, plusieurs services comme la vente de chargeurs de téléphone ou des clefs USB. Le spécialiste du café Lavazza proposera en outre ses cafés. Les distributeurs de boissons chaudes proposeront eux des recettes « gourmandes » avec la possibilité de choisir des toppings personnalisés.

Ces machines automatiques s’ouvriront aussi au bio avec un choix plus large de produits « sains ». Tout au long de la journée des offres promotionnelles seront proposées avec des menus pour le matin ou le goûter.

De nouveaux distributeurs interactifs

Les distributeurs automatiques seront pour une partie d’entre eux interactifs et disponibles en plusieurs langues, promet la RATP qui précise qu’ils seront équipés d’une technologie à écran tactile multimédia et « d’un design visuel attrayant pour plus de simplicité ». S’il sera toujours possible de régler ses achats avec des pièces ou le paiement sans contact (NFC), une application mobile « Coffee Capp » sera proposée. Cette application offrira la possibilité aux voyageurs de sélectionner un distributeur, de commander leur café favori et de payer leur commande depuis n’importe quel endroit via l’application.

« Ce projet de grande envergure s’inscrit dans la stratégie globale du groupe RATP de proposer à ses voyageurs une offre de services toujours plus innovante et une expérience client optimale », se réjouit Baptiste Dautel, le directeur technique et exploitation de RATP Travel Retail

Actuellement rouge et blanc, les couleurs de Selecta, les distributeurs d’IVS seront maintenant multicolores et leurs habillages seront sur-mesure en fonction des différentes stations et gares. Pour assurer la mise en place de ces 1 300 distributeurs, 80 personnes de IVS seront entièrement dédiées à ce projet. Une salle de contrôle avec écran pour l’affichage des points de vente sera dédiée au métro de Paris.

Si aujourd’hui IVS a le sourire, chez Selecta c’est plutôt la soupe à la grimace. L’entreprise helvétique, propriété du fonds américain KKR a, selon un article de Capital paru en octobre dernier, vu ses ventes reculer de 5 % en France depuis 2013. Et pour ne rien arranger Selecta a perdu d’autres importants contrats à Marseille. Mais tout n’est pas pour autant sombre pour le leader européen qui a pu conserver en 2014 son énorme contrat avec la SNCF portant sur quelques 2 150 machines dans près de 820 gares françaises.

Très présent à La Défense, Selecta compte à ce jour une cinquantaine de machines (dans la gare de La Défense et deux à la station Esplanade de La Défense dans les espaces RATP ainsi que seize appareils en zone SNCF.