L’association Plus de Trains satisfaite de sa rencontre avec la SNCF et le STIF

Un train en arrivant en gare de La Défense

Pour le deuxième comité de la ligne L du Transilien, l’association Plus de Trains a pu rencontrer le STIF et la SNCF lors d’une réunion le mardi 17 décembre. « Des premiers pas symboliques mais importants ont été effectués par la SNCF et le STIF » explique l’association.

En décembre 2015, la SNCF et le STIF ont annoncé une refonte en profondeur des dessertes de la ligne.  A plus court terme 90 M€ seront injectés sur le réseau St Lazare en 2014; s’ajoute à cela « un plan d’urgence infrastructures » mobilisant SNCF et RFF avec de nouveaux moyens humains soit une centaine de personnes.

La SNCF s’engage notamment à dé-saturer les quais par l’arrêt d’un train direct dès qu’il y a suppression d’un omnibus à Asnières, Bécon et Courbevoie entre 7h et 9h vers la Défense.

Pour s’excuser des nombreux problèmes, la SNCF s’est engagée à rembourser un mois d’un abonnement Navigo à hauteur de 30%. Ce remboursement qui interviendra en janvier 2014 concernera les clients qui avaient un abonnement en novembre 2013 habitant les villes desservies par la ligne L .

Dans un communiqué les responsables de l’association se sont dit satisfaits de ces avancées mais restent vigilants par rapport aux promesses de la SNCF et du STIF.

La ligne L est reconnue par la SNCF comme étant une ligne saturée et en crise depuis de nombreux mois. Cette ligne a connu une augmentation de clientèle de 30% en 10 ans.