Les étés se suivent et se ressemblent sur le RER A. La ligne la plus fréquentée d’Europe avec 1,2 millions de voyageurs quotidiens va de nouveau être perturbée cet été en raison des travaux du Renouvellement des Voies et du Ballast (RVB), lancés en 2015 par la RATP. Pour cette cinquième saison il va y avoir du changement.

Alors que depuis 2015, le RER A fermait tous les étés durant quatre semaines consécutives cette année les travaux qui porteront sur le tronçon Auber – Vincennes se dérouleront en plusieurs phases du samedi 13 juillet au dimanche 1er septembre inclus. Tous les soirs dès 22 heures du lundi au vendredi et tous les weekend (samedis et dimanches) le trafic sera totalement coupé entre les gares d’Auber et de Vincennes. Une plus longue interruption se déroulera de jour comme de nuit entre le vendredi 9 août au soir et le dimanche 18 août inclus.

Pour pallier ces fermetures qui devraient cet été être moins impactantes que les précédentes années, la RATP propose à ses voyageurs sur son site internet, un outil pour trouver le meilleur itinéraire alternatif. La meilleure solution pour palier ces fermetures sera cette année encore d’utiliser la ligne 1 du métro, qui longe la A. Ainsi il sera possible avec cette ligne de métro de rejoindre les gares de Chatelet, Gare de Lyon et Nation qui seront fermées. La ligne 1 du métro peut être attrapée à La Défense ou Charles de Gaulle côté Ouest et à Château de Vincennes ou Berault, non loin de la gare de Vincennes du RER A, côté Est.

En 2021, ce sont au total 24 kilomètres de voies et 28 aiguillages qui auront été changés

Le RER A qui est exploité majoritairement par la RATP depuis plus de quarante ans a vu au fil des décennies son affluence s’accroitre. Désormais aux heures de pointe, dans Paris, les trains du RER A se succèdent toutes les 2’20 minutes, pour une fréquentation pouvant aller jusqu’à 65 000 passagers à l’heure dans chaque sens. Chaque année, la ligne transporte plus de 325 millions de voyageurs, c’est l’équivalent de cinq fois la population de la France, précise la RATP qui exploite une grande partie de la ligne.

Au cours des précédents étés de travaux, quinze kilomètres de voies ont déjà été renouvelés et dix aiguillages remplacés. A la fin de ce vaste chantier, en 2021, ce sont au total 24 kilomètres de voies et 28 aiguillages qui auront été changés.