C’est la fin d’une longue incertitude. Prévu initialement sous le centre commercial Westfield Les 4 Temps, la gare de La Défense de la ligne 15 du Grand Paris Express a trouvé son nouvel emplacement. L’idée de construire cette immense station dans une ancienne « boite » en béton prévue à l’origine pour accueillir le prolongement de la ligne 1 du métro dans les années 80 avait vite viré au casse-tête pour les ingénieurs. Situé sous le mall et ses quatre niveaux de parkings, le chantier se serait avéré titanesque et aurait nécessité quelques dix-sept années de travaux repoussant la mise en service de la ligne 15 Ouest de 2030 à 2040.

Un report du calendrier qui n’aura finalement pas lieu. La Société du Grand Paris (SGP) qui porte ce projet a finalement trouvé une alternative en sélectionnant un nouvel emplacement pour la gare de La Défense. C’est désormais perpendiculairement à sa localisation d’origine que sera construite la gare. Située à une grande profondeur, la gare de La Défense est désormais prévue dans le secteur de la Rose de Cherbourg, sous la RN 1013 (qui est l’accès au tunnel de La Défense) entre le grand échangeur en béton et le centre commercial Westfield.

Mais ce changement qui de facto entraine une modification du tracé de la ligne 15 Ouest dans le secteur du quartier d’affaires n’est pas sans conséquence. La SGP vient de lancer le 4 février dernier un appel public à la concurrence (AAPC) pour le marché de conception-réalisation de la ligne 15 Ouest de Pont de Sèvres à La Défense. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 11 mars 2020. Le marché devrait être notifié au second trimestre 2022.

Ce marché comprend une tranche « ferme » pour la conception et la réalisation des gares de Saint-Cloud, Rueil-Suresnes Mont-Valérien, Nanterre La Boule et Nanterre-La-Folie mais aussi pour environ dix kilomètres de tunnel, onze ouvrages de service et un ouvrage d’entonnement.

Un objectif de mise en service de la 15 Ouest toujours pour 2030

Une tranche dite « optionnelle » est également prévue dans ce marché pour la gare de La Défense, les tunnels de part et d’autre de cette gare sur un linéaire total d’environ quatre kilomètres ainsi que six ouvrages de service.

Cette tranche optionnelle sera notifiée après obtention de la modification de la déclaration d’utilité publique (DUP) de la ligne 15 Ouest initialement accordée en novembre 2016, qui est nécessaire pour tenir compte de ce nouvel emplacement de la gare. Le dossier de demande de modification de la DUP sera déposé par la Société du Grand Paris au cours du second trimestre 2020, précise la SGP dans un communiqué. L’instruction sera alors menée sous l’égide des services de l’État parallèlement à la procédure de dialogue compétitif et comprendra notamment une nouvelle enquête publique début 2021 portant sur l’ensemble de la 15 Ouest.

Cet AAPC rebat donc les cartes. Les agences d’architecture qui avaient remporté la conception des stations (C’était l’agence Wilmotte pour La Défense) vont devoir reproposer leurs nouvelles candidatures. « L’ambition architecturale pour les gares du Grand Paris Express sera maintenue dans les marchés de conception réalisation, nous confie la SGP. Les architectes précédemment sélectionnés dans les marchés de maîtrise d’œuvre ont tous été reçus par Thierry Dallard, (le président du directoire de la Société du Grand Paris, ndlr) et sont bien informés des nouvelles modalités pour concourir. Les études réalisées par les architectes et les bureaux d’ingénierie à un stade avant-projet nourriront les dossiers des concepteurs-réalisateurs permettant de capitaliser sur le travail déjà réalisé et de gagner en efficacité de conception ».

« La publication de cet appel à candidatures est une étape décisive dans la réalisation du tronçon le plus chargé en trafic du Grand Paris Express. Les entreprises peuvent désormais s’organiser et se regrouper pour se déclarer candidates et concourir dans le cadre du dialogue compétitif qui sera lancé. Conformément à nos engagements, les collectivités sont actuellement associées à la définition du programme technique et fonctionnel des différents marchés », explique dans un communiqué Thierry Dallard.

Cette modification du tracé de la 15 Ouest ne devrait pas avoir de conséquence sur le calendrier original. « La mise en service de l’ensemble de la ligne 15 Ouest est prévue à l’horizon 2030, conformément à la feuille de route fixée par le Premier ministre en 2018 », assure la SGP.