La fermeture du tunnel de Neuilly cause une belle pagaille

Grosse pagaille aux abords du pont de Neuilly. A la suite de la fermeture du tunnel de Neuilly en raison d'une panne de ventilation, des milliers d'automobilistes se sont retrouvés coincés et ont dû patienter un long moment pour contourner l'obstacle.

Le pont de Neuilly complètement saturé le vendredi 2 octobre 2015 - Defense-92.fr

Pagaille monstre aux abords du Pont de Neuilly. Vers 17h30, ce vendredi 2 octobre, le tunnel de Neuilly situé en amont du pont, en direction de la capitale a dû être fermé en raison d’un problème technique. L’origine du souci est la cause d’un système de ventilation défectueux qui a entrainé, par mesure de sécurité, la fermeture de l’équipement par la Dirif (Direction Interdépartementale des Routes d’Ile-de-France). La fermeture de ce tunnel de 400 mètres, qui voit passer chaque jour quelques 160 000 véhicules et qui comporte quatre voies et aucune bande d’arrêt d’urgence, aura donc causé de grosses perturbations notamment sur le boulevard circulaire sud en cette fin de journée de travail et début de weekend. L’important flot de véhicules a alors dû se reporter sur la rue adjacente longeant le tunnel de Neuilly qui n’est pas habituée à une telle quantité d’automobiles d’autant plus qu’elle comporte plusieurs carrefours et feux tricolores. Pour ne rien arranger, trois pannes de véhicules se sont succédées dès 19h30 en l’espace d’une heure et demie au niveau de l’A14, direction Paris.

Cette fermeture qui doit durer jusqu’à dimanche soir, voire lundi matin, a causé l’annulation de la course de Neuilly qui devait se dérouler le dimanche 4 octobre. « Compte-tenu de la saturation du trafic dans les contre-allées qui servent d’itinéraire de déviation, il n’est pas possible de bloquer ces voies dimanche matin pour le passage de la course, expliquent les organisateurs sur le site internet de la ville. Les frais d’inscription seront remboursés à tous les participants inscrits ».