Les gares du RER A mieux adaptées pour l’accueil des personnes en situation d’handicap mental

La RATP vient de signer la convention S3A avec l’URAPEI d’Ile-de-France afin de faciliter l’accueil des personnes en situation d’handicap mental dans l’ensemble des gares du RER A.

Les agents de la RATP sur la ligne A du RER pourront désormais mieux accueillir les personnes en situation d’handicap mental grâce à la convention S3A - Defense-92.fr

Un nouveau pictogramme dans les gares du RER A. La RATP vient d’annoncer la signature ce lundi 3 avril de la convention S3A (symbole d’accueil, d’accompagnement et d’accessibilité) avec l’URAPEI (Union régionale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) d’Ile-de-France pour faciliter l’accueil des personnes en situation d’handicap mental dans l’ensemble de ses gares du RER A dont celle de La Défense.

Ce pictogramme S3A symbolise la capacité du personnel des stations de la ligne à prendre en charge de manière personnalisée les personnes ayant un handicap mental et, par extension, toute personne ayant des difficultés de compréhension ou d’orientation. Son apposition sur les comptoirs d’information, dans les espaces voyageurs, mais aussi sur des équipements ou des documents, permet aux personnes concernées de se repérer facilement et de recevoir une prise en charge adaptée, indique dans un communiqué, la RATP.

Sur la ligne A du RER, la RATP qui s’est lancée dès octobre 2016 dans cette démarche S3A indique avoir formé à ce jour 90 % des agents des gares de la ligne et que tous le seront d’ici la fin du mois d’avril. “Dès le début du mois d’avril, un agent ayant reçu la formation à cette démarche sera présent en permanence dans chaque gare de la ligne” précise la régie des transports parisiens.