C’est une véritable scène d’horreur qui s’est produite sur les quais du RER A à La Défense ce dimanche après-midi, rapporte Le Parisien. Il était 16h10 lorsqu’un homme de 52 ans a voulu se donner la mort en se jetant sur les rails au moment où arrivait un train à destination de Saint-Germain-en-Laye.

Malgré les efforts du conducteur pour stopper son train il est trop tard. Le quinquagénaire heurte la rame et avec le choc son corps rebondit et percute une femme qui attendait sur le quai. Pris en charge par les pompiers, l’homme se trouvait dans un état critique avant de décéder vers 17 heures. La femme, blessée à la tête mais surtout très choquée a été transportée à l’hôpital le plus proche, précise Le Parisien.

Comme l’indique le quotidien ce type d’accident est devenu banal en Ile-de-France. Depuis la fin des années 90 la régie des transports a instauré une prise en charge et un accompagnement particulier pour ces conducteurs aux premières loges de ces drames. Dès qu’un incident de ce genre se produit, la RATP dépêche un agent d’encadrement pour l’accompagner et assurer son suivi lors des démarches administratives et pendant l’enquête de police obligatoire.

Une aide psychologique est proposée au conducteur via le numéro d’appel de l’IAPR (L’Institut d’accompagnement psychologique et de ressources créé par la RATP et la GMF en 2000). Le conducteur peut également demander une déclaration d’accident de travail.