Si vous venez à La Défense en transports en commun vous n’êtes pas tous logés à la même enseigne pour avoir de la climatisation. Si toutes les rames du métro 1 et du RER A sont climatisées, tout comme celles du tramway T2, sur les autres lignes c’est une autre histoire.

Sur la ligne L du Transilien les nouvelles rames Francilien, qui équipent désormais en grande majorité toutes les branches de la ligne le sont. En revanche les vieilles Z 6400 qui circulent toujours sur cette ligne et desservent le quartier d’affaires sont dépourvues de tout système de climatisation. A l’intérieur de ces trains vieux de plus de quarante ans il fait donc généralement très chaud en cas de canicule.

Sur la ligne U (La Défense – La Verrière), si les rames, des Z 8800, ont été rénovées ces dernières années, la climatisation est là aussi absente.

Le bus est quant à lui le mode de transport le plus exposé aux fortes chaleurs. Sur le réseau, 94 % du parc de bus n’est pas climatisé (ventilation naturelle). Seul 1 % des bus est équipé de climatisation allégée et 5% de ventilation réfrigérée, précise BFMTV Paris. Car le souci avec les bus c’est qu’il est difficile de les réfrigérer en raison de l’ouverture fréquente des portes.

Sur son compte Twitter, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités a promis que l’ensemble du matériel roulant serait climatisé d’ici à 2021.